•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce robot peut améliorer les aptitudes sociales des enfants autistes

Un enfant interagit avec une tablette attachée à un robot qui ressemble à un hibou avec un visage humain.

Les robots d’assistance sociale pourraient venir aider le travail des thérapeutes qui interviennent auprès d'enfants atteints de troubles du spectre de l'autisme.

Photo : Science Robotics

Radio-Canada

Si les troubles du spectre de l'autisme sont caractérisés par des difficultés dans les interactions sociales et la communication, des interventions précoces comme l’orthophonie et la thérapie comportementale peuvent améliorer le développement des jeunes autistes. Ces interventions sont toutefois souvent coûteuses, mais les robots d’assistance sociale pourraient venir aider le travail des thérapeutes, rendant ainsi les traitements plus abordables.

Une étude publiée jeudi dans la revue Science Robotics va en ce sens : une équipe de recherche de l’Université de Californie du Sud a créé un robot propulsé par l’intelligence artificielle qui interagit avec les enfants autistes. Le robot analyse certains éléments du comportement de l'enfant (dialogue, contact visuel, etc.) afin de prédire si son attention durera tout au long de l’activité thérapeutique.

Ce modèle d’apprentissage machine peut donc amener l’enfant à se réinvestir dans l’activité si son attention dérive. Selon l’étude, qui a colligé les données de robots qui étaient prêtés à des familles pour un mois, le modèle prévoyait avec succès l’engagement des enfants 9 fois sur 10.

Tous les participants et participantes ont manifesté une amélioration dans leurs capacités de raisonnement et de rétention de l’information, peut-on lire dans l’étude.

Dans le cadre de l’expérience, les jeunes jouaient à un jeu axé sur les mathématiques sur l’écran tactile intégré du robot pendant que ce dernier offrait verbalement de la rétroaction. Même si le jeu était éducatif, le but était d’enseigner des aptitudes sociales aux enfants à travers leurs interactions avec le robot : on pense entre autres au tour de parole et au contact visuel.

Selon les résultats rapportés, les enfants ont graduellement bâti une relation plus personnelle avec le robot et ont été plus empathiques dans leurs interactions sociales, en plus de s’engager davantage dans des conversations avec leurs frères, sœurs et parents.

Avec les informations de MIT Technology Review, et Newsweek

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Intelligence artificielle

Techno