•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

96 citoyens dénoncent le coût public des emplois qui seront créés par GNL Québec

Une carte indiquant l'emplacement prévu de l'usine Énergie Saguenay.

La carte montre l'emplacement prévu du projet d'usine Énergie Saguenay.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une nouvelle lettre publique met en doute la pertinence du projet d'usine de liquéfaction de GNL Québec. Au total, 96 personnes ont apposé leur signature au bas du document de deux pages.

Les signataires proviennent de différents milieux et de différentes régions du Québec. Ils dénoncent d’une même voix les coûts du projet pour les contribuables.

Ils affirment qu’avec les tarifs préférentiels d'électricité et les subventions, le coût réel des emplois qui seront créés par GNL Québec sera plus élevé que le salaire lié à ces emplois.

Les signataires maintiennent que pour un emploi à 81 000 $ par année, les contribuables vont débourser 1 126 666 dollars pendant les six premières années et 983 333 $ les années suivantes.

Sans même parler du coût environnemental, comment pouvons-nous justifier de dépenser 1 million de dollars par année pour créer un emploi à 81 000 $?

Extrait de la lettre publique

L'auteur de la lettre est Claude Côté, un conseiller syndical et citoyen de Saguenay. À ses côtés, sur la liste des signataires, on retrouve notamment des ingénieurs, des enseignants, des étudiants, des agriculteurs et des entrepreneurs.


Voici la lettre envoyée aux médias par le groupe de signataires :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Économie