•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nombre record de références pour le don d'organes au Québec

Des médecins manipulent un cœur lors d'une opération.

Selon Transplant Québec, 535 personnes ont pu être transplantées en 2019.

Photo : iStock

La Presse canadienne

L'organisme Transplant Québec rapporte que, l'an dernier, le nombre de références pour don d'organes a excédé le total de 799 personnes en attente d'organes au Québec.

Transplant Québec signale que c'est la première fois de son histoire qu'une telle situation se produit, car le nombre de références par les centres hospitaliers n'a cessé de croître au cours des récentes années; il a atteint 820 en 2019, soit près de 9 % de plus que l'année précédente et 112 % de plus qu'en 2010.

Des 820 références faites l'an dernier, 29 % ont pu être retenues et, de celles-ci, trois sur quatre ont pu mener au don d'organes. Ainsi, 535 personnes ont pu être transplantées au Québec.

Louis Beaulieu, directeur général de Transplant Québec, a observé en 2019 des références provenant de toutes les régions du Québec, ce qui lui semble très encourageant pour l'avenir du don d'organes. Il estime aussi que l'ajout de médecins spécialistes coordonnateurs en don et transplantation d'organes sur tout le territoire permettra de trouver plus de donneurs, mais aussi de transplanter plus de personnes.

En octobre dernier, la ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Danielle McCann, a annoncé que le nombre de médecins spécialistes coordonnateurs serait augmenté de 10 à 32 afin qu'ils soient présents dans tous les établissements de santé et de services sociaux du Québec.

Au 31 décembre dernier, 179 donneurs décédés au Québec ont permis de transplanter 592 organes. Transplant Québec précise que 46 % des donneurs étaient âgés de 50 à 70 ans; le plus âgé avait 92 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Soins et traitements

Santé