•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Problèmes de train léger : OC Transpo déploiera davantage d'autobus vendredi

Des dizaines de personnes qui attendent près des rames.

Seuls sept trains ont été mis en service jeudi matin.

Photo : Jeff Leiper

Radio-Canada

Après un jeudi chaotique pour le train léger et plusieurs problèmes techniques, OC Transpo annonce des autobus additionnels sur le réseau ce vendredi.

Ces autobus complémentaires seront ajoutés au service pour compenser l’indisponibilité d’un nombre important de trains sur la Ligne de la Confédération.

Un câble électrique s'est brisé

Les problèmes du train léger ont débuté mercredi soir. Des câbles électriques ont été déplacés de leurs supports forçant l’arrêt du train près de la station Saint-Laurent. Les problèmes ont perduré toute la soirée.

Jeudi matin, seuls 7 des 13 trains légers habituellement en service en heure de pointe étaient en marche sur la ligne de la Confédération. Deux trains étaient immobilisés en raison d'un problème d'alimentation électrique. Les autres ont dû faire l'objet de maintenance ou d'analyses, a expliqué le consortium Groupe de Transport Rideau (GTR) lors d'un point de presse.

Rideau Transit Maintenance (RTM) est l'organisation qui décide combien de trains sont en marche chaque jour. RTM est une filiale du Groupe de Transport Rideau, le consortium qui a géré la construction de la ligne de la Confédération pour 2,1 milliards de dollars.

Quatre hommes assis à une table et une caméra en avant plan.

Conférence de presse donnée pour répondre aux inquiétudes des usagers du train léger d'Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Jean Delisle

La tension était palpable en point de presse jeudi avant-midi, alors que les représentants d'OC Transpo et du GTR étaient assis à la même table pour répondre aux questions des journalistes.

Le directeur général d'OC Transpo John Manconi a réitéré que sa priorité était d’offrir un service fiable à la population et a jeté le blâme sur le GTR.

John Manconi en point de presse.

La tension est montée d'un cran lors du point de presse, jeudi.

Photo : Radio-Canada / Jean Delisle

L'usager ne veut pas entendre les excuses, les justifications, les problèmes techniques. Il veut une seule chose : le service.

Une citation de John Manconi, directeur général d'OC Transpo

Le président-directeur général du Groupe de transport Rideau, Peter Lauch a affirmé que son équipe était prête à faire face à la tempête. On a des solutions en marche, mais ce n'est pas instantané.

Nous travaillons 24 heures sur 24. Nous avons vu quelques améliorations, nous faisons des progrès. Notre problème est la protection des équipements.

Une citation de Peter Lauch, président-directeur, GTR

Lorsqu’on lui a demandé s'il était trop tard pour remplacer les trains, M. Lauch a lancé : nous pensons que nous pouvons offrir un service avec ces véhicules et nous croyons que ce sont de bons véhicules.

L'homme avec la main sur la bouche.

Peter Lauch est président du Groupe de transport Rideau (GTR).

Photo : Radio-Canada / Jean Delisle

Le GTR installe actuellement une protection supplémentaire sur le toit de tous les trains afin de sécuriser davantage l'alimentation en électricité et de protéger les trains des intempéries.

Avec des informations de Laurie Trudel

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

En cours de chargement...

Infolettre ICI Ottawa-Gatineau

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Ottawa-Gatineau.