•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme arrêté en lien avec le meurtre d'une adolescente à Brownsburg-Chatham

Gros plan d'une jeune fille.

Le corps de la jeune fille a été retrouvé sur le bord d'une route dans les Laurentides.

Photo : Facebook

Radio-Canada

La Sûreté du Québec (SQ) a procédé à l'arrestation d'un homme de 51 ans à Montréal, jeudi, relativement à la mort d'Océane, 13 ans, retrouvée en bordure de la route près de la ville de Brownsburg-Chatham, dans les Laurentides.

Les autorités n'ont pas dévoilé l'identité du suspect. Selon des informations obtenues par Radio-Canada, le suspect connaissait la victime.

C'est un passant qui avait découvert le corps de la victime vers 11 h 15 mercredi. Il y avait des traces de violence sur le corps de la victime. Rapidement, le service des crimes contre la personne a été mis à contribution, a indiqué Marc Tessier, porte-parole de la SQ.

Le décès de la jeune fille a été constaté à l’hôpital.

La police considère que l'adolescente a été victime d'un homicide.

La jeune Océane avait été vue pour la dernière fois tôt mercredi matin à Lachute. Le sergent Tessier a affirmé que sa famille avait signalé sa disparition à la police en fin d'après-midi, mercredi.

La SQ a rapidement fait le lien entre la disparition et le signalement fait par la famille, a dit Marc Tessier.

Le fait qu'une personne ait été arrêtée ne met pas fin à l'enquête pour autant, a précisé le porte-parole de la SQ.

M. Tessier souligne qu'il s'est écoulé du temps entre le moment où la jeune fille a été vue pour la dernière fois et la découverte de son corps. Donc, si les gens ont vu quelqu'un l'embarquer dans un véhicule, ou [la] solliciter, ou peu importe; tout ce qui peut être important, on va le prendre et il va être analysé par nos enquêteurs, a-t-il assuré.

Les spécialistes en identité judiciaire de la SQ ont passé plusieurs heures, mercredi, à analyser la scène où la jeune fille a été retrouvée.

Il faut mentionner que la jeune fille a été vue pour la dernière fois à Lachute et son corps a été retrouvé à Brownsburg-Chatham. Donc, il y a beaucoup de travail de terrain qui s'est fait avec les maîtres-chiens et les spécialistes. Et ça se poursuit aujourd'hui.

Marc Tessier de la Sûreté du Québec

Une communauté sous le choc

La famille de la jeune Océane est domiciliée à Lachute et le maire, Carl Péloquin, a offert ses condoléances à la famille en son nom et en celui des membres du conseil de cette ville de la MRC d'Argenteuil.

Nous sommes à Lachute une communauté tissée serré, une communauté sous le choc, aujourd'hui, a-t-il déclaré lors d'un point de presse jeudi.

C'est difficile pour nous tous de travailler, aujourd'hui, dans un contexte comme ça, on n'est pas habitués à ça, a ajouté M. Péloquin.

Le premier ministre du Québec, François Legault, a écrit sur Twitter qu'il était de tout cœur avec les parents, la famille et les amis de la jeune Océane.

« Rassurer tout le monde »

À Lachute, toute l'équipe municipale est mobilisée et elle maintient le contact avec la SQ, de même qu'avec les deux commissions scolaires de la région (Rivière-du-Nord et Sir-Wilfrid-Laurier) ainsi qu'avec le CISSS des Laurentides.

Vendredi, les écoles devraient être ouvertes, et le maire Péloquin certifie que les ressources seront en place pour rassurer tout le monde.

M. Péloquin affirme que son propre fils était, l'an dernier, dans la même classe que la jeune Océane, à l'école primaire que les enfants fréquentaient alors.

Les jeunes de la région réagissent à ce qui vient d'arriver, a relaté Carl Péloquin : Ils ne comprennent pas, c'est de l'incompréhension. Et pour les adultes également.

En raison des conditions météorologiques, les écoles étaient fermées, jeudi, à Lachute. Par conséquent, c'est à la Maison des jeunes que de l'aide psychosociale a été offerte aux amis et aux camarades de classe de la jeune fille et à tout jeune éprouvant le besoin d'en parler.

Julie Desrosiers, qui dirige cette maison des jeunes Univers Jeunesse Argenteuil, dit avoir reçu plusieurs messages provenant de jeunes qui se sentent désemparés, tristes, au désespoir.

On voulait être présents pour eux comme on l'est, comme à l'habitude, en toutes circonstances, a-t-elle expliqué.

Avec les informations de Mathieu Papillon

Toute personne ayant des informations à transmettre aux enquêteurs de la police est priée d'entrer en communication avec la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Les informations transmises aux policiers seront traitées confidentiellement.

Avec les informations de La Presse canadienne

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.