•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les opposants du projet Éoliennes de l’Érable déboutés au tribunal

Claude Charron en avant-plan et des éoliennes en arrière-plan.

Claude Charron, résident de St-Ferdinand et un des opposants de la première heure du projet Éoliennes de l’Érable.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Dans un jugement d’une quarantaine de pages, la juge Marie-France Vincent de la Cour supérieure du Québec déboute les opposants au projet Éoliennes de l’Érable de la compagnie Enerfin sur toute la ligne.

Le recours collectif amorcé par les requérants Yvon Bourque et Jean Rivard ne donnera donc pas lieu au paiement de dommages-intérêts comme ces derniers le souhaitaient.

Selon la juge Vincent, la présence des 50 éoliennes du promoteur dans trois municipalités de la MRC de l’Érable ne constitue pas de troubles de voisinage.

Bien que le jugement constitue une déception pour les opposants au parc éolien, il fera réfléchir les autres promoteurs, croit Claude Charron, opposé à ce type de projet en milieux habités.

Je ne vois pas cette décision comme une porte ouverte pour de futurs projets éoliens, explique-t-il. On sait qu’économiquement, ce n’est pas rentable, poursuit-il.

Ce dernier croit que la contestation citoyenne permettra de faire réfléchir les promoteurs à deux fois avant de venir s’implanter dans les milieux habités en milieu rural.

Selon Claude Charron, les citoyens impliqués dans ce recours collectif comptent interjeter appel de la décision.

Chez Enerfin, personne n’a encore été en mesure de réagir.

Du côté de la Municipalité de Saint-Pierre-Baptiste, où deux des 50 éoliennes du parc ont été implantées, on salue la tournure des événements.

Vu que le dossier est fermé et que c'est réglé, on va mettre de l'énergie sur d'autres projets et on entendra plus parler de celui-là, se réjouit Donald Lamontagne, maire de Saint-Pierre-Baptiste.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !