•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un adolescent accusé de meurtre à Laval est libéré sous de strictes conditions

Une ambulance dans une rue lavalloise.

L'adolescent a poignardé son ami lors d'une bagarre qui a dégénéré.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Chambre de la jeunesse de Laval a libéré mercredi un adolescent de 17 ans, accusé de meurtre non prémédité.

La juge a considéré que l’adolescent ne représente pas de risque pour la société. Il est confié à ses parents sous de strictes conditions au cours des prochains mois, en attendant son procès.

Le drame s’est produit le 1er janvier dernier au parc Marc-Aurèle-Fortin. Lors d’une bagarre qui a dégénéré, le jeune de 17 ans a poignardé son ami de 15 ans.

Le jeune accusé fait, par ailleurs, face à des accusations d’extorsion et de menaces qui se seraient produites le printemps dernier à l’école secondaire qu’il fréquente.

Selon les règles de la Chambre de la jeunesse, l’exception est de maintenir l’accusé en détention. La Couronne doit prouver que l’accusé doit rester en prison.

La suite du processus judiciaire dans cette affaire reste inconnue. Il pourrait y avoir un procès pour meurtre ou une entente entre les parties.

Le jeune accusé sera jugé en tant qu’adolescent. Par contre, la Couronne a indiqué que, s’il est reconnu coupable de meurtre, elle pourrait demander une peine pour adulte. Il serait passible d’une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant sept ans.

Avec les informations de Geneviève Garon

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Grand Montréal

Crimes et délits