•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tramway : la Ville devra assumer seule les dépassements de coûts

Esquisse du réseau structurant de transport en commun de la Ville de Québec

Si les coûts sont plus élevés que prévu, le gouvernement Legault réitère à la Ville de Québec qu’il n’injectera pas un sou de plus dans le projet de tramway.

Photo : Ville de Québec

Radio-Canada

Si les coûts sont plus élevés que prévu, le gouvernement Legault réitère à la Ville de Québec qu’il n’injectera pas un sou de plus dans le projet de tramway.

Tout excédant du coût estimé du projet par rapport aux contributions gouvernementales déjà annoncées devra être résorbé par la Ville de Québec, peut-on lire dans un communiqué publié mercredi en fin de journée.

Du même souffle, le gouvernement interdit toute expropriation avant la fin de l’évaluation qui sera menée par le Bureau d’audiences publiques sur l'environnement (BAPE).

Le Conseil des ministres demande également à l’administration Labeaume de lui présenter une mise à jour des coûts et des échéanciers du projet qui prendront en compte la réalisation du 3e lien entre Québec et Lévis.

À la demande du gouvernement, le matériel roulant devra obligatoirement être assemblé au Canada et contenir un minimum de 25 % de composantes canadiennes.

Le gouvernement du Québec investira 1,8 milliard de dollars dans le projet de réseau de transport structurant de Québec, dont le budget total est de 3,3 milliards.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Politique provinciale