•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les crimes haineux en hausse en Nouvelle-Écosse en 2018

Une homme debout face à des portes fermées sur lesquelles des graffitis ont été inscrits, dont le mot « arab », en anglais.

Ce sont les crimes motivés par la haine d'une religion qui ont connu l'augmentation la plus marquée au Canada en 2017, selon Statistique Canada. En 2018, les crimes motivés par la haine d’une religion ont diminué de près du quart au Canada par rapport aux données de 2017.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

Au Nouveau-Brunswick, le nombre de crimes haineux en 2018 est passé de 22 à 16, mais en Nouvelle-Écosse, ils ont augmenté, passant de 21 à 33. Il y a eu un seul crime haineux en 2017 à l'Île-du-Prince-Édouard, et deux l'année suivante.

La police a déclaré 1798 crimes haineux à travers le Canada en 2018, soit 13 % de moins que le record de 2073 cas rapportés en 2017.

Statistique Canada note que la baisse s'explique principalement par la diminution du nombre de crimes haineux ciblant des musulmans, des Noirs, des Arabes et des Asiatiques de l'Ouest, en particulier en Ontario et au Québec.

Les crimes haineux visant une religion ont diminué de près du quart au Canada. Statistique Canada a aussi observé que les crimes haineux ciblant l'orientation sexuelle ont connu une baisse au pays, mais qu'ils sont demeurés de nature violente.

Le nombre de crimes haineux a cependant augmenté en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba et dans les provinces atlantiques, à l’exception du Nouveau-Brunswick.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Crime haineux