•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Afro-Américains assureront-ils une première victoire à Biden?

Joe Biden assure qu’il sortira vainqueur des primaires de la Caroline du Sud, samedi. Les électeurs de l’État se rangent-ils toujours derrière lui?

L'ancien vice-président Joe Biden rencontre des électeurs à North Charleston, en Caroline du Sud.

L'ancien vice-président Joe Biden rencontre des électeurs à North Charleston, en Caroline du Sud.

Photo : Reuters / ELIZABETH FRANTZ

À Conway, près de la côte, la cérémonie organisée dans une église pour souligner le Mois de l’histoire des Noirs prend inévitablement des airs de campagne électorale.

Après des discours religieux et des chants, des représentants des différents candidats prennent la parole, dans un ultime effort pour courtiser ces électeurs majoritairement afro-américains.

Joe Biden n’a envoyé aucun émissaire. En débat mardi, l’ancien vice-président a pourtant assuré qu’après des résultats électoraux décevants en Iowa, au New Hampshire et au Nevada, il sortira vainqueur des primaires de la Caroline du Sud en méritant l’appui des Afro-Américains.

La représentante démocrate Ayanna Pressley prend la parole dans une église de Conway, en Caroline du Sud.

La représentante Ayanna Pressley, venue faire campagne pour la candidate Elizabeth Warren.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Bouvier-Auclair

Malgré l’absence de représentant de sa campagne, l’ancien vice-président de Barack Obama peut compter sur l’appui de plusieurs de ces électeurs de Conway.

Il va nous aider à regagner le Michigan et la Pennsylvanie, lance par exemple Brenda, dont l’objectif principal est de choisir un candidat qui permettra de déloger Donald Trump de la Maison-Blanche. À son avis, les États-Unis ne sont pas prêts pour les idées socialistes associées à la campagne de Bernie Sanders.

Je pense que la Caroline du Sud devrait envoyer le message que Joe Biden est le bon choix. C’est mon choix.

Charles, un électeur de Caroline du Sud
James, un résident de Conway en Caroline du Sud, en compagnie de sa femme.

James, rencontré à Conway en Caroline du Sud, est convaincu que la campagne de Joe Biden peut reprendre de la vigueur.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Bouvier-Auclair

Que pensent les électeurs des multiples défaites jusqu’à présent aux caucus et primaires de celui qui avait pourtant été décrit comme un favori de la course? Vous savez, en 1992, Bill Clinton avait perdu les premières primaires et était tout de même devenu le candidat, répond Charles.

N’empêche, certains dans la salle ne cachent pas leur déception relativement aux premiers mois de campagne de l’ex-vice-président. Dans les débats, par exemple, il n’a pas aussi bien performé que je pensais, admet Florence, une électrice qui pense maintenant à se ranger derrière un autre aspirant président.

Entre les murs de l’église, on entend donc les noms de certains autres candidats. Évidemment, celui du sénateur Bernie Sanders, le meneur de la course, mais aussi ceux de la sénatrice Elizabeth Warren et du milliardaire Tom Steyer.

Les enjeux, plutôt que les candidats, pour gagner le cœur des électeurs

Demandez aux Afro-Américains. Y a-t-il vraiment quelqu’un qui l’appuie qui est excité par Joe Biden?

La question est posée par Cliff Albright, cofondateur du groupe Black Voters Matter, rencontré dans un quartier défavorisé de Charleston. Sillonnant les routes de la Caroline du Sud à bord d’un autobus noir et vert, son organisation milite en faveur d’une plus grande participation électorale des Afro-Américains.

Cliff Albright de Black Voters Matter dans l'autobus de l'organisation.

Cliff Albright, cofondateur de Black Voters Matter, tente d'encourager la participation électorale des électeurs afro-américains.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Bouvier-Auclair

Aux élections de 2016, la participation des électeurs noirs est passée sous la barre des 60 %, une baisse par rapport à 2008 et 2012.

Preuve de l’important travail à accomplir, Nelson, un résident du quartier rencontré tout juste à côté de l’autobus de Black Voters Matter, admet ne pas voter. Selon lui, les politiciens disent ce qu’ils veulent bien dire, mais font ce qu’ils veulent bien faire.

L'autobus de l'organisation Black Lives Matter à Charleston, en Caroline du Sud.

L'autobus de l'organisation Black Voters Matter sillonne les routes de la Caroline du Sud pour faire la promotion des enjeux importants pour les électeurs afro-américains.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Bouvier-Auclair

Cliff Albright explique que, pour intéresser les électeurs à l’exercice politique, son organisation met l’accent sur des enjeux comme la justice environnementale, l’accès au logement ou le contrôle des armes à feu.

Quand le jour du vote arrive et qu'il pleut ou qu’il neige, ou bien que votre enfant est malade, vous devez choisir entre vous en occuper ou trouver du gardiennage et voter. Si aucun candidat ne suscite d'engouement, la participation électorale va baisser.

Cliff Albright, cofondateur de Black Voters Matters

Tiffany, une jeune mère de famille rencontrée à Conway, qui se montre intéressée par les propositions progressistes de la sénatrice Warren, croit également à l’importance de s’attarder aux enjeux. Selon elle, les gens devraient voter pour ce qui améliorera leur vie, plutôt que pour un candidat en particulier.

Une militante de Black Voters Matter en train de s'exprimer devant un groupe d'étudiants.

Une militante de Black Voters Matter en train de s'exprimer devant un groupe d'étudiants à Charleston, en Caroline du Sud.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Bouvier-Auclair

Biden, Sanders, Warren, Buttigieg, Bloomberg, Klobuchar, Steyer : tous les ont courtisés. Quelle que soit la personne qui l’emportera, Cliff Albright de Black Voters Matters espère qu’une fois les votes comptabilisés et les résultats annoncés, les démocrates continueront de s’intéresser aux enjeux chers aux yeux des électeurs afro-américains.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique américaine

International