•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La technologie virtuelle pour sauver le site historique menacé de l’île Herschel

Dessin modélisé d'un édifice dont on peut voir également l'intérieur.

La modélisation de la maison Bone, réalisée par le chercheur Peter Dawson permet de voir l'intérieur de l'édifice en enlevant une partie du toit. Des vestiges du USS Triton sont contenus dans l'édifice historique aux côtés d'artefacts de l'époque précédant le contact avec les Européens.

Photo : Peter Dawson

Radio-Canada

L’érosion de l’île Hershel, dans la mer de Beaufort, inquiète tant les scientifiques que les conservateurs historiques et les Inuvialuit. Le recours à une nouvelle technologie 3D promet toutefois d’en préserver l’essentiel.

L’île de 116 km carrés, où les baleiniers ont installé la communauté de Pauline Cove au 19e siècle, est victime d’une érosion accélérée de ses berges. Des pans de terre de plusieurs mètres succombent chaque année à l’effet des flots.

Les édifices du premier parc territorial du Yukon font l’objet de grands travaux de préservation, mais le danger reste intact, selon Barbara Hogan, directrice des sites historiques du ministère du Tourisme et de la Culture. 

Photo d'archives montrant de nombreux bateaux ancrés près de la rive où du matériel s'empile.

L'île Herschel était un arrêt important au 19e siècle pour les baleiniers américains. Photo prise en 1930.

Photo : Archives du Yukon/Finnie Family fonds/#390.

Nous pensions que ce serait une bonne idée de réaliser un archivage complet du site pendant que c’est encore possible au cas où le niveau de l’eau augmente au point tel que certaines informations ne puissent plus être répertoriées.

Barbara Hogan, directrice des sites historiques du ministère du Tourisme et de la Culture

C’est là où le travail de Peter Dawson prend toute son importance. Le directeur du département d’anthropologie et d’archéologie de l’Université de Calgary se spécialise dans la préservation numérique de sites historiques menacés en utilisant la technologie 3D grâce à un numériseur laser terrestre et un drone.

La conservation numérique du patrimoine est, je crois, l’une des façons les plus intéressantes et possiblement les plus importantes de le faire.

Peter Dawson, directeur du département d’anthropologie et d’archéologie de l’Université de Calgary

L’archéologue explique que ces plans 3D détaillés pourront plus tard être imprimés en trois dimensions de façon à recréer précisément le site à l’échelle.

Modèle d'un édifice en bois.

Modèle d'un édifice construit aux débuts des années 1890 par l'entreprise Pacific Steam Whaling.

Photo : Peter Dawson

« Il est intéressant d’explorer comment l’impression 3D peut être utilisée pour partager l’histoire de l’île Herschel à un plus grand auditoire », dit le chercheur.

Peter Dawson n’a jamais oublié l'île Herschel où il a travaillé il y a 20 ans, un lieu qu’il décrit comme « exceptionnel » et dont l’avenir l’inquiète.

Si l’érosion demeure la menace la plus importante, les animaux ont également détruit certains artéfacts, et depuis quelques années, l'augmentation du tourisme dans l’Arctique inquiète Peter Dawson.

Un champs avec des édifices au loin.

L'île Herschel dans la mer de Beaufort au large du Yukon.

Photo : Gouvernement du Yukon

Vous pouvez imaginer [l’effet] de 20, 30 ou 60 visiteurs qui débarquent et se promènent autour d’un site comme Pauline Cove, des dommages qui peuvent être faits aux édifices ou à la végétation.

Peter Dawson, directeur du département d’anthropologie et d’archéologie de l’Université de Calgary

Les plans des bâtiments issus de ce travail permettront ainsi au public de visiter cet endroit unique et isolé et, si nécessaire, reconstruire en partie les bâtiments qui pourraient disparaître.

D'après les informations de Karen McColl

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand-Nord

Techno