•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un écocentre sera aménagé à Mani-utenam

Une pile de dépliants au sujet du nouvel écocentre.

L'ouverture de l'écocentre est prévue au plus tard à l'automne 2020.

Photo : Radio-Canada / Marie Kirouac

Marie Kirouac-Poirier

Dès que la neige sera fondue, l'aménagement d'un écocentre commencera à Mani-utenam. Les résidents de la communauté pourront donc y apporter leurs matières toxiques ou leurs déchets qui pourront être triés et traités.

Ce projet est en cours depuis deux ans. L’écocentre sera situé derrière le site du festival Innu Nikamu. Trois emplois seront créés pour le fonctionnement du centre.

Dans gens assis à une table à la salle communautaire.

Une soirée spectacle a eu lieu à la salle communautaire de Mani-utenam mercredi pour annoncer la construction de l'écocentre à la population.

Photo : Radio-Canada / Marie Kirouac

Il est maintenant venu le temps d’annoncer la tenue du projet à la communauté, explique la chargée de projet en gestion des matières résiduelles à l’Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador, Nathalie Fontaine O’Connell.

Ce soir, on fait un événement pour informer la population de ce qui s’en vient, a-t-elle indiqué.

Les plans du futur écocentre.

Les plans sont prêts et les travaux commenceront ce printemps.

Photo : Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador

Un lieu de gestion des déchets à proximité

Une aire de réception des matières résiduelles est implantée à Moisie, à quelques kilomètres de Mani-utenam.

Mais tout le monde n'a pas nécessairement un véhicule pour s'y rendre. Avoir un écocentre au sein même de la communauté favorisera son utilisation, pense le directeur adjoint aux infrastructures et immobilisations du conseil de bande de Uashat mak Mani-utenam, Adam Fontaine.

C’est surtout pour accommoder les gens de la population et qu’ils se sentent appartenir au projet, a précisé M. Fontaine.

Ce n’est pas tout le monde qui a la mobilité de pouvoir amener leur déchet à l’écocentre de Moisie.

Adam Fontaine, directeur adjoint aux infrastructures et immobilisations du conseil de bande de Uashat mak Mani-utenam

Pour célébrer la mise en place d’un écocentre dans la communauté, des activités de sensibilisation ont lieu toute la semaine à Mani-utenam.

Un concert du groupe Ninan était notamment donné mercredi soir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Matières résiduelles