•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le réseau informatique de l'Î.-P.-É. visé par un rançongiciel

Un homme tape sur un clavier d'ordinateur.

Le rançongiciel a pu être neutralisé au bout d'environ 90 minutes.

Photo : Reuters / Kacper Pempel

Radio-Canada

Le réseau informatique du gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard a été la cible d'un logiciel de rançon au cours des derniers jours. Les autorités disent que le virus a été en mesure de crypter certaines données avant d'être neutralisé.

L'attaque informatique serait survenue dimanche.

Les responsables du réseau informatique du gouvernement provincial disent qu'ils ont détecté une activité inhabituelle en fin de matinée. Puis, vers 13 h, un virus informatique aurait commencé à crypter des données du réseau.

Le gestionnaire de l'exploitation de l'infrastructure informatique, John Brennan, affirme qu'il s'agit d'un rançongiciel, c'est-à-dire un logiciel malveillant qui prend en otage les données d'un réseau jusqu'à ce que son propriétaire paie une rançon.

Nous avons une marche à suivre pour protéger les données. Nous les retirons du réseau et les isolons. Ensuite, nous prenons des démarches pour isoler le virus. Lorsque le virus est isolé, nous l'éliminons.

John Brennan, gestionnaire de l'exploitation de l'infrastructure informatique de l'Île-du-Prince-Édouard

John Brennan dit que le rançongiciel a pu être neutralisé au bout d'environ 90 minutes et qu'une très petite quantité de données a été cryptée par les pirates informatiques. Ces données avaient été sauvegardées indépendamment du réseau et ont pu être récupérées, précise-t-il.

Le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard assure qu'aucune donnée personnelle n'a été compromise et qu'aucune rançon n'a été payée.

Une enquête est en cours afin de déterminer la source du rançongiciel. John Brennan laisse entendre qu'il pourrait provenir de l'extérieur du pays. Nous poursuivons notre enquête et nous prenons [la situation] très au sérieux, dit-il.

La province a informé la population de la cyberattaque par le biais d'un communiqué, mardi en fin de journée, soit plus de 48 heures après l'incident. Nous avons estimé que le public devait être informé de cette découverte et rassuré sur le fait que la sécurité de ses informations est extrêmement importante pour le gouvernement, indique le document.

Le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard assure que tous les services sont maintenant revenus à la normale. Toutefois, certains services en ligne pourraient être plus lents au cours des prochains jours pendant que des techniciens passent au crible le réseau informatique pour s'assurer que le rançongiciel a bel et bien été éliminé.

Avec des renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Île-du-Prince-Édouard

Prévention et sécurité