•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les premières images du chantier des locaux de l’Université de l’Ontario français

Une femme tient un casque de sécurité et sourit à la caméra.

Plusieurs personnes se sont déplacées pour la cérémonie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

C’est en grande pompe que l’équipe de l’Université de l’Ontario français a souligné le choix de leur nouvelle adresse mercredi matin. Dyane Adam, la directrice du conseil de gouvernance, s’est montrée « très enthousiaste » par rapport au projet qui a été présenté aux médias et à la communauté.

La ministre des Langues officielles, Mélanie Joly, la ministre des Affaires francophones de l'Ontario, Caroline Mulroney, le ministre des Collèges et Universités, Ross Romano, et Dyane Adam, ont signé l’entente qui officialise la création de l’Université, qui devrait ouvrir ses portes d’ici septembre 2021.

Un espace bétonné avec du matériel de construction et un travailleur avec un casque de sécurité.

L'espace qui sera rénové pour l'installation de l'Université de l'Ontario français

Photo : Radio-Canada / Myriam Eddahia

C'est la première fois que les différents acteurs qui participent à l’entente de financement de l’Université de l’Ontario français sont réunis dans une conférence de presse.

Selon Dyane Adam, l’Université de l’Ontario français sera aménagée dans des locaux de 4645 mètres carrés, au deuxième étage du 9, rue Lower Jarvis, un bâtiment près du quartier de la Distillerie.

Elle affirme que les locaux de l’Université de l’Ontario français seront des lieux physiques lumineux grâce à de nombreuses fenêtres qui donnent sur l’extérieur.

Un mur de fenêtres qui donne sur une autoroute.

La façade nord de l'Université de l'Ontario français donne sur l'autoroute Gardiner, à Toronto.

Photo : Radio-Canada

Une enseigne de l'Université de l'Ontario français donnera sur l'autoroute Gardiner.

Au deuxième étage, appelé le podium, Dyane Adam affirme qu’il n’y aura pas de classes traditionnelles fermées, mais plutôt des espaces ouverts qui seront des lieux de travail souples.

L'appel d'offres pour la rénovation, d'une valeur estimée à 5 millions de dollars, demande que l'aménagement du campus soit achevé d'ici le 11 juin 2021, quelques semaines avant l'arrivée des premiers étudiants.

Un trou dans un plancher de béton.

Un trou dans lequel sera aménagé l’ascenseur de l'Université de l'Ontario français.

Photo : Radio-Canada

Les gouvernements du Canada et de l'Ontario ont ratifié, en début d’année 2020, une entente de financement conjoint de 126 millions de dollars pour les huit premières années de l’UOF.

Une femme écrit sur un casque protecteur de construction.

La ministre Caroline Mulroney fait partie des dignitaires présents à la cérémonie.

Photo : Radio-Canada

La facture sera séparée à 50 % entre les deux ordres de gouvernement, avec un premier investissement de 63 millions d’Ottawa. Le gouvernement de l'Ontario, lui, s'est engagé à verser au minimum une somme identique à compter de 2023-2024.

Avec les informations de Myriam Eddahia

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Politique provinciale