•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Altercation dans un autobus de la STO : le chauffeur porte plainte

Des policiers à l'intérieur d'un autobus de la STO.

A la suite d'une altercation avec un usager mardi matin dans un autobus de la STO, le chauffeur d'autobus a porté plainte. Le Service de police de la Ville de Gatineau n'a encore procédé à aucune arrestation.

Photo : Gracieuseté

Radio-Canada

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) est intervenu mardi aux alentours de 8 h lors d’une altercation entre un chauffeur de la Société de transport de l'Outaouais (STO) et un passager.

L’incident a eu lieu près de la station Promenades du Rapibus sur la rue de l’Alliance.

Nous avons été amenés à nous déplacer sur les lieux suite à une altercation entre un chauffeur de la STO et un usager qui refusait de s’acquitter des frais de transport. Lorsque les policiers sont arrivés, le client avait déjà quitté les lieux. Le chauffeur avait reçu des coups, heureusement il n’était pas blessé, a indiqué Andrée East, porte-parole du SPVG.

L’usager de l’autobus aurait refusé de payer son laissez-passer, il aurait ensuite essayé de voler des correspondances. Puis, s’en est suivi une altercation entre l’usager et le chauffeur.

Une vidéo prise par un passager de l’autobus montre que le chauffeur et l’assaillant ont poursuivi leur bagarre à l’extérieur de l’autobus sur un banc. Le chauffeur aurait été frappé au visage et aurait reçu un coup de pied à la jambe.

Altercation entre un usager et un chauffeur d’autobus de la STO

La police recherche des témoins de l'agression

La police considère que le chauffeur de bus est la victime de l'agression. Celui-ci a déposé une plainte mardi vers 13 h au poste de police de la Ville de Gatineau.

Au moment d'écrire ces lignes, le SPVG n'avait procédé à aucune arrestation.

L'enquête est en cours, nous sommes conscients qu’il devait y avoir des gens dans l’autobus, s’il y a des gens qui ont été témoins de la scène, et qui ont peut-être même pris des vidéos, on les invite à nous contacter et nous transmettre l’information. Cela peut nous aider à identifier cette personne dans l'enquête, a ajouté Mme East.

La STO soutient son chauffeur

Par l'intermédiaire de Sophie St-Pierre, directrice adjointe aux communications, la société de transport a dit déplorer que ses chauffeurs aient à vivre ce genre d'incident sur le réseau.

La sécurité est une priorité pour la STO. Un incident qui touche à nos chauffeurs est un incident de trop.

Sophie St-Pierre, directrice adjointe aux communications de la STO

La société de transport affirme qu'elle tente d'accompagner et d'outiller au mieux ses chauffeurs pour faire face à ce genre de situation violente. L'an dernier, nous avons donné une formation à tous les chauffeurs sur la gestion d'une clientèle qui pourrait être agressive. Nous avons aussi de nouveaux autobus sur le réseau équipés de caméras à bord, et ce pour assurer la sécurité des chauffeurs autant que celle de la clientèle, a précisé Mme St-Pierre.

La STO souhaite que ses chauffeurs portent plainte dans ce genre de situation et veut épauler et accompagner le chauffeur concerné par cette agression. Il était déjà de retour au travail mercredi.

Avec les informations de Mama Afou

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Prévention et sécurité