•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blocage ferroviaire : 70 mises à pied temporaires chez Uniboard

Usine.

L'entreprise Uniboard, de Sayabec, est une des 15 usines de la province qui fabriquent des panneaux de particules.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Jean-François Deschênes

Les blocages ferroviaires de communautés autochtones en appui aux chefs héréditaires Wet’suwet’en ont des conséquences pour Uniboard Canada, qui se voit forcée de ralentir sa production et de mettre à pied environ 70 travailleurs du Québec de façon temporaire.

Une cinquantaine d'employés de Val-d'Or, en Abitibi-Témiscamingue, et une vingtaine de Sayabec, au Bas-Saint-Laurent, se retrouvent ainsi sans emploi pendant au moins une semaine.

L'entreprise estime ses pertes liées aux blocages des voies ferrées jusqu’à présent à un demi-million de dollars.

Le président et chef de la direction d’Uniboard Canada, James Hogg, explique que les pertes sont directement liées au coût du transport par camion, une alternative qu'il juge beaucoup moins rapide et rentable que le train.

C’est une conséquence des [blocages] des chemins de fer au Québec et en Ontario, ce qui s’est passé dans les dernières semaines. On est pris avec l’inventaire en conséquence. Pour balancer nos inventaires, il faut ralentir nos opérations.

James Hogg, président et chef de la direction d’Uniboard Canada
Travailleur devant presse à panneaux

Un employé supervise la presse à panneaux de particules de l'usine de Sayabec au Bas-Saint-Laurent.

Photo : Radio-Canada / Jean-Francois Deschenes

Le dirigeant d'Uniboard n'exclut pas de prolonger les mises à pied si les blocages ferroviaires se poursuivent. Il estime que l'entreprise perd 250 000 $ chaque semaine en raison du conflit.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Emploi