•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Virage économique pour la MRC de la Haute-Gaspésie

Une femme discute avec un homme qui lui fait face tandis qu'à sa gauche, un homme écoute la conversation.

La nouvelle directrice de la MRC de la Haute-Gaspésie, Maryse Létourneau discute avec le maire de Mont-Saint-Pierre, Magelle Émond et le préfet de la MRC, Allen Cormier (à droite).

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Maryse Létourneau est devenue officiellement mardi soir directrice générale et secrétaire-trésorière de la MRC de la Haute-Gaspésie. Mme Létourneau occupait déjà ces fonctions de façon intérimaire depuis le départ de l’ancien directeur général, Sébastien Lévesque.

Maryse Létourneau conservera son poste de directrice du Centre local de développement. Un poste de directeur adjoint de la MRC ainsi que du CLD sera aussi créé.

Ce jumelage entre MRC et CLD n’est pas anodin pour la nouvelle gestionnaire de la MRC.

Il découle directement de la réflexion entreprise en décembre dernier par les maires de la Haute-Gaspésie sur la réorganisation de la MRC et l’avenir de leur territoire. Rapidement, il a été décidé de prendre un virage économique pour la suite et le futur de la MRC, raconte la nouvelle directrice de la MRC.

Maryse Létourneau qui était déjà à la tête du CLD et qui travaille depuis 24 ans au développement de sa région était donc bien placée pour marier les deux fonctions.

Les maires ont déjà entrepris de revoir leur plan de développement. On entre dans une nouvelle ère, a d’ailleurs commenté le maire de Saint-Maxime-du-Mont-Louis, Guy Bernatchez.

La MRC avait déjà ciblé trois priorités : le tourisme quatre saisons, les services et le soutien aux petites et moyennes entreprises du milieu. La stratégie n’a pas changé. Elle sera consolidée dans le nouveau plan.

Dans les 10 dernières années, indique Maryse Létourneau, on a laissé tomber le rêve de la grosse usine avec 500 employés. On a misé sur la petite entreprise qui offre des produits de niche, des créneaux particuliers comme le sport, plein air, aventure, écotourisme et la partie gourmande. Ils font continuer à travailler là-dessus et miser sur ces gens-là.

La réorganisation de la MRC viendra appuyer la démarche. On retravaille notre façon d’être organisé à l’interne au niveau du personnel de la MRC et du CLD pour que tout le monde travaille ensemble, développement et aménagement du territoire, parce que c’est un tout , précise Mme Létourneau.

Budget, personnel, gouvernance, tout est en révision. Le but, ajoute la nouvelle directrice de la MRC, c’est de rendre si possible l’organisation plus efficiente et plus efficace.

Le préfet Allen Cormier rappelle qu’un travail doit aussi se faire sur le plan politique pour conserver, et même, dit-il, de bonifier les services de santé, d’éducation, de transport et de développement social.

La transition de la MRC de la Haute-Gaspésie vers le développement économique arrive à un moment charnière puisque les fonds de 250 millions de dollars promis dans le pacte fiscal par le gouvernement Legault pour le développement des territoires ruraux seront versés en avril prochain aux MRC.

Le nouveau Fonds régions et ruralité (FRR) qui remplacera le Fonds de développement des territoires inclut un volet spécifiquement destiné aux MRC dont l’indice de vitalité est dans le cinquième quintile du classement.

À cet égard, la Haute-Gaspésie est au dernier rang du classement.

C’est d’ailleurs à cette dévitalisation qu’entend s’attaquer la nouvelle directrice de la MRC.

Mon voeu le plus sincère, ce serait d’améliorer notre indice de dévitalisation. Ça voudrait dire qu’on aurait réalisé un grand coup pour nos citoyens, pour le développement de nos entreprises et la qualité de vie des gens.

Maryse Létourneau, nouvelle directrice de la MRC de la Haute-Gaspésie

L’ancien ministre et député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, qui avait été embauché comme consultant pour accompagner la MRC dans sa démarche devrait rendre son rapport sur la réorganisation de la MRC en avril prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique municipale