•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas d'inquiétude sur le financement de GNL Québec, assure Stéphanie Fortin

Stéphanie Fortin en entrevue

Stéphanie Fortin, porte-parole de GNL Québec

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Alors que le premier ministre du Québec, François Legault, affirme que le financement de GNL Québec n'est pas complété, la porte-parole de l'entreprise, Stéphanie Fortin, affirme qu'il est prévu depuis longtemps qu'il soit complété seulement en 2021.

François Legault a évoqué pour la première fois mardi que le financement du méga projet de GNL Québec à Saguenay n'était pas encore bouclé. Le premier ministre était questionné à la suite de l'abandon du projet pétrolier de Teck Ressources en Alberta. Un journaliste lui demandait s'il était possible que GNL Québec soit le prochain projet à passer à la trappe.

C'est sûr que le financement de GNL n'est pas complété. On suit de très près le financement du projet.

François Legault, premier ministre du Québec

La réponse de GNL Québec

La porte-parole de GNL Québec, Stéphanie Fortin, se veut rassurante sur les propos du premier ministre. Elle rappelle que la décision finale d'investir 9 milliards de dollars dans le projet d'usine de liquéfaction de gaz naturel sera prise en 2021 quand plusieurs autres étapes auront été franchies.

La décision finale d'investissement qui va donner le go au projet d'Énergie Saguenay est prévu d'être en 2021. Pour conclure le financement total du projet, évidemment ça prend les évaluations environnementales, les autorisations pour les projets tels que le gazoduc, la ligne hydroélectrique. Il faut conclure une certaine partie des contrats de vente ainsi que d'approvisionnement. Donc, tout ça est en travail et effectivement la décision finale d'investissement, telle que prévue dans notre échéancier depuis le lancement du projet en 2014, est prévue en 2021, a-telle raconté sur les ondes de Radio-Canada.

Dès le 16 mars

Le mandat du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement sur GNL Québec commencera le 16 mars prochain.

L'autre portion du projet, soit le gazoduc tel que mené par l'entité Gazoduq, n'est pas aussi avancée. Les deux projets mis ensemble totalisent 14 milliards de dollars.

Selon des informations de Michel Gaudreau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Économie