•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le service d'incendie veut regrouper deux casernes à Saint-Boniface

Une caserne de pompiers dans un quartier industriel, à contre-jour.

La caserne de pompiers numéro 9, à Saint-Boniface.

Photo : Radio-Canada / Gavin Boutroy

Radio-Canada

Le Service d'incendie et de soins paramédicaux de Winnipeg recommande à la Ville de regrouper certaines casernes, dont deux du quartier Saint-Boniface, afin d’en faire passer le nombre de 30 à 23.

Dans son plan d'orientation stratégique de 15 ans, il propose aussi la construction d'une nouvelle caserne dans le quartier Waverly West.

Il est nécessaire de se préparer aux besoins futurs de Winnipeg, précise le chef du Service d'incendie et de soins paramédicaux, John Lane.

Correctif : une version précédente attribuait par erreur le nom de Jeff Lane au chef du Service d'incendie.

Ce plan coûterait 154 millions de dollars entre 2021 et 2034, des fonds qui proviendraient de la province. Les travaux de la caserne de Waverly West commenceraient en 2023 et se termineraient l’année suivante.

Entrée d'une caserne de pompiers.

Détail de la caserne numéro 9 à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Walther Bernal/CBC

La première fermeture serait celle de la caserne numéro 9, située rue Marion, à Saint-Boniface. Ses services seraient regroupés avec la caserne numéro 15, située sur le chemin Autumnwood, dans le parc Windsor.

Le plan prévoit aussi de regrouper la caserne de la rue Des Meurons avec celle de la rue Watt, dans le quartier Elmwood.

Selon le conseiller municipal de Saint-Boniface, Matthieu Allard, il s’agit d’une bonne nouvelle malgré les fermetures de stations.

C'est une direction positive si le financement peut être confirmé par les résidents de Saint-Boniface en particulier, affirme-t-il. Une nouveauté sera une nouvelle ambulance pour la station consolidée de ce quartier-là. Windsor Park, présentement, n'a pas d'ambulance.

Selon les auteurs du rapport, les temps de réponse des services d’urgence n’augmenteraient pas avec l’éventuelle réduction du nombre de casernes.

Le chef du Service d'incendie et de soins paramédicaux note qu’il faudrait installer des feux de circulation adaptés aux véhicules d’urgence pour s’assurer que les temps de réponse n’augmentent pas.

Il faut maintenant que le conseil municipal approuve ces recommandations.

Certains changements sont attendus dans le budget municipal qui sera dévoilé la semaine prochaine, dont la fermeture de la caserne numéro 9, selon la conseillère de Waverly West, Janice Lukes.

Avec les informations d’Amélie David et Bartley Kives

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Santé publique