•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tourisme Î.-P.-É. a les visiteurs de l'Ouest canadien dans sa ligne de mire

Coucher de soleil près d'une falaise rouge de l'Île-du-Prince-Édouard.

Coucher de soleil près d'une falaise rouge de l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Andre Audet

François Pierre Dufault

Les touristes de l'Ouest canadien sont dans la ligne de mire de Tourisme Île-du-Prince-Édouard. L'agence gouvernementale mise sur une nouvelle liaison aérienne saisonnière entre Charlottetown et Calgary pour attirer davantage de visiteurs dans la province en 2020.

Le transporteur WestJet prévoit offrir quatre vols sans escale aller-retour par semaine entre la capitale insulaire et la métropole albertaine, de la fin juin au début septembre.

C'est tout nouveau pour nous, explique Brenda Gallant, la directrice du marketing de Tourisme Île-du-Prince-Édouard. Traditionnellement [la région de Calgary] n'est pas un endroit où nous investissons. Il y a déjà eu des petites campagnes publicitaires ici et là, mais c'est tout.

On veut continuer à bâtir sur [les succès] des dernières années. On a eu de très bonnes années. La continuité, c'est vraiment important pour rester dans les pensées des gens.

Brenda Gallant, directrice du marketing de Tourisme Île-du-Prince-Édouard

Cette année, Tourisme Île-du-Prince-Édouard compte investir plus de 200 000 $ dans une campagne publicitaire destinée à la métropole albertaine.

Dans une province reconnue pour son pont et ses traversiers, le transport aérien tire de plus en plus son épingle du jeu. Le nombre de sièges offerts pendant la haute saison touristique est passé d'environ 50 000 à près de 90 000 depuis deux ans, signale Doug Newson, le chef de la direction de l'autorité aéroportuaire de Charlottetown.

Les transporteurs aériens voient chez nous de plus en plus de possibilités.

Doug Newson, chef de la direction de l'autorité aéroportuaire de Charlottetown

En plus des vols directs de WestJet entre Charlottetown et Calgary, les transporteurs à rabais Flair et Swoop ont annoncé, pour la saison estivale, des vols directs entre la capitale insulaire et Toronto et Hamilton, respectivement.

Tourisme Île-du-Prince-Édouard dépense environ 4 millions de dollars par année en marketing touristique. Cette année, l'agence gouvernementale a décidé d'investir dans de nouveaux messages publicitaires pour la télévision et Internet. Ces publicités de 15 et 30 secondes, en français et en anglais, ont coûté environ 130 000 $.

Brenda Gallant, directrice du marketing à Tourisme Île-du-Prince-Édouard.

Brenda Gallant, directrice du marketing à Tourisme Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Radio-Canada / Wildinette Paul

Si l'accent est mis sur l'Ouest canadien, l'agence de promotion touristique n'abandonne pas pour autant ses marchés traditionnels comme la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, le Québec et l'Ontario, précise Brenda Gallant. À l'international, c'est du côté de l'Allemagne, des États-Unis, du Japon et du Royaume-Uni que lorgne la province insulaire.

Tourisme Île-du-Prince-Édouard espère franchir, encore cette année, le cap du million de nuitées dans les hôtels, motels et terrains de camping de la province. L'an dernier, la province a attiré environ 1,6 million de visiteurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tourisme

Société