•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ski Hok, un sport apprécié des élèves du Témiscamingue

Un groupe d'élèves debout sur un terrain enneigé plat. Ils portent des ski raquettes et tiennent des bâtons de ski.

Des élèves ont enfilé des skis Hok mardi lors d'une journée plein air.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Tanya Neveu

Sport de glisse hybride entre la raquette et le ski de fond, le ski Hok est de plus en plus populaire auprès des élèves de la Commission scolaire du Lac-Témiscamingue.

Le ski Hok a fait son entrée dans les écoles du Témiscamingue il y a plus de trois ans. Ce sont des skis plus courts que les skis de fond, mais plus larges. L'enseignante en éducation physique, Lucie Bellehumeur, explique aussi que l'expérience est différente.

Ce qui nous permet de faire les montées, c’est qu'en dessous [du ski], c’est de la peau de phoque synthétique qui glisse quand tu avances. Quand tu montes une côte, à rebrousse-poil, ça t’aide à avoir de l’adhérence, précise-t-elle.

Deux élèves en ski hok avancent sur un sentier de neige et une file d'enfants les suit derrière.

L'activité plein air où les élèves pratiquent le ski hok est organisée depuis trois ans.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Ce n’est pas la première fois que Marek Gaudet et Quentin Dallaire enfilent des skis Hok. Ils apprécient la facilité de ce sport.

C’est cool parce qu’on est dans la nature, se réjouit Marek Gaudet.

L’installation des skis est très simple et rapide, ce qui convient parfaitement à des élèves du primaire, avance l’enseignant Mario Trudel. Le gros avantage que nous on trouve au primaire, c’est que les jeunes peuvent garder leurs bottes d’hiver, ajoute-t-il.

Des élèves en ski raquette se promènent sur un terrain plat enneigé.

Des élèves de 5e année du primaire ont parcourudes sentiers sentiers de la Pointe-aux-roches à Latulipe.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Une journée plein air pour les élèves de 5e année

Mardi, plus de 130 élèves de 7 écoles se sont réunis dans les sentiers de la Pointe-aux-roches à Latulipe, où le ski Hok était à l’honneur. Ils ont parcouru entre 6 et 9 kilomètres en raquettes ou en ski Hok.

J’aime ça parce que c’est comme du ski de fond, mais quand tu essaies de monter des montagnes, ça t’empêche de glisser.

Quentin Dallaire, un élève de 5e année

Cette activité de plein air est organisée depuis trois ans.

J’ai bien expliqué la technique. On peut montrer des vidéos avant pour les préparer, mais ça fait une sortie mémorable. Quand on leur demande ce qu’ils se souviennent de leur année scolaire, la journée d’aujourd’hui en fait souvent partie, raconte Mario Trudel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Éducation