•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Conflit Wet'suwet'en : la manifestation est terminée à Saskatoon

Quelques personnes sont devant les rails de train à proximité de l'Avenue J Sud.

Après trois jours de manifestations, le camp près de la voie ferrée à Saskatoon a été levé mardi.

Photo : Radio-Canada / Olivier Férapie

Gregory Wilson

Après trois jours de rassemblement près de la voie ferrée, les manifestants de Saskatoon en soutien aux chefs héréditaires de la nation Wet’suwet’en en Colombie-Britannique ont démantelé leur camp mardi matin.

Selon Jessica McNab, une membre du comité organisateur, le manque de nourriture et de fonds sont les causes principales du démantèlement.

Nous n’avions pas les fonds et nous manquions de ressources.

Jessica McNab, manifestante

Nous ne voulions pas demander aux gens d’apporter leurs propres affaires, parce que nous estimons que c’était notre responsabilité, explique Mme McNab.

Jessica McNab écoute le reporter.

Jessica McNab fait partie des jeunes leaders qui ont organisé la manifestation à Saskatoon.

Photo : Radio-Canada

Le campement installé depuis samedi près du chemin de fer à proximité de l’avenue J Sud a accueilli en moyenne une vingtaine de manifestants.

Ils ne bloquaient pas le trafic ferroviaire.

Au début, les manifestants souhaitaient rester jusqu’à ce que la Gendarmerie royale du Canada (GRC) quitte le territoire des Wet’suwet’en.

Jessica McNab est néanmoins satisfaite du rassemblement. Elle a le sentiment d’avoir bien sensibilisé les Saskatchewanais à la cause des chefs héréditaires.

Nous avons reçu beaucoup de soutien de beaucoup de gens, de beaucoup de nations différentes et de beaucoup d'organisations différentes. Je suis donc heureuse que les gens soient maintenant plus sensibles à ce qui se passe auprès de la nation Wet'suwet'en.

Jessica McNab

Une autre organisatrice, Erica Violet Lee, souligne que les jeunes leaders comme Jessica McNab souhaitaient que les manifestants restent en sécurité et que le rassemblement soit pacifique. Ils n’ont donc jamais envisagé de bloquer les trains.

Cependant, d'après Mme Lee, il ne s'agit pas de la fin des manifestations à Saskatoon.

Erica Violet Lee écoute le reporter.

Erica Violet Lee était une des organisatrices de la manifestation près de la voie ferrée à Saskatoon.

Photo : Radio-Canada

D’autres groupes [à Saskatoon] sont en train d’organiser des actions afin de soutenir la cause Wet’suwet’en.

Erica Violet Lee

Nous continuerons de tout faire pour appuyer la cause de Wet’suwet’en et de Tyendinaga des Prairies. Cette action n’est pas notre première et n’est certainement pas notre dernière , conclut-elle.

Les opposants Wet'suwet'en au projet de Coastal GasLink

Les chefs héréditaires (un mode de gouvernance traditionnel) des Wet'suwet'en et une partie des Wet'suwet'en s'opposent au projet de gazoduc entre Dawson Creek et Kitimat, en Colombie-Britannique. Ils affirment être les seuls à pouvoir consentir à un projet énergétique qui traverse leur territoire ancestral, qui n'a jamais été cédé par traité.

De leur côté, 20 conseils de bande, dont 5 conseils de bandes Wet'suwet'en, le long du tracé du gazoduc, ont approuvé le projet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Autochtones