•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dennis King rêve d'un parc d'autobus électriques à usages multiples

Un homme vêtu d'un complet parle dans un micro devant des drapeaux du Canada et de l'Île-du-Prince-Édouard.

Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Dennis King, lors de son premier discours sur l'état de la province, le 24 février 2020.

Photo :  Capture d’écran - YouTube

François Pierre Dufault

Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard rêve d'un parc d'autobus scolaires entièrement électriques qui pourraient servir tant au transport des élèves qu'au transport en commun dans les régions rurales de la province. C'est la vision qu'a partagée Dennis King lors de son premier discours sur l'état de la province, lundi soir.

L'électrification complète du parc d'autobus scolaires ferait de la province insulaire un leader au pays dans le domaine des transports propres, selon le chef progressiste-conservateur.

En tant que gouvernement, nous nous sommes engagés à regarder toutes les décisions que nous prenons à travers la lentille environnementale, a déclaré Dennis King dès les premières minutes de son discours. Nous nous sommes engagés à prêcher par l'exemple alors que nous cherchons à former un gouvernement plus vert.

En abordant d'emblée l'enjeu des changements climatiques, le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard a dérogé quelque peu à la tradition établie par ses prédécesseurs, qui était de consacrer l'essentiel de ce discours annuel devant les membres des clubs Rotary aux questions économiques.

Les changements climatiques sont réels et leurs conséquences peuvent être observées chaque jour dans notre province. Ils menacent nos côtes, nos récoltes et le bien-être de nos générations futures.

Dennis King, premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard

Nous reconnaissons que plusieurs régions de l'Île-du-Prince-Édouard n'ont pas de service de transport en commun. Nous voyons là une occasion de maximiser l'utilisation d'un parc d'autobus électriques [...] en particulier dans les régions rurales, en travaillant avec les Insulaires afin de changer leurs habitudes de transport dans le but de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, a expliqué Dennis King.

Le gouvernement insulaire a approuvé l'achat d'un premier autobus scolaire électrique dans son plus récent budget d'immobilisation, l'automne dernier.

Une série d'autobus scolaires électriques branchés aux bornes de recharge.

Une série d'autobus scolaires électriques branchés aux bornes de recharge.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Lavoie

Dennis King laisse entendre qu'en utilisant les autobus scolaires à la fois pour le transport des élèves et pour des projets de transport en commun, il serait plus facile pour son gouvernement d'obtenir du financement fédéral pour l'achat de véhicules électriques. La transition pourrait se faire d'ici quelques années, selon lui.

À l'occasion de son discours sur l'état de la province, lundi, le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard a aussi annoncé la mise sur pied d'un programme de subventions de 1 million de dollars pour stimuler l'innovation en matière de lutte contre les changements climatiques.

Dennis King a rappelé, par ailleurs, certains de ses engagements électoraux, comme la création d'un programme de prématernelle pour les enfants de quatre ans et l'amélioration des services de santé mentale. Il y a trop d'Insulaires qui attendent pour avoir accès aux soins. Ils méritent mieux de notre part, a-t-il concédé.

Ce n'est qu'à la fin de son discours que le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard a brossé un portrait de l'économie de la province. Le chef progressiste-conservateur, qui dirige un gouvernement minoritaire depuis 10 mois, s'est réjoui d'une croissance économique qui, toutes proportions gardées, demeure parmi les plus fortes au Canada. Il s'est aussi réjoui du taux de chômage qui a chuté à son plus bas niveau depuis plus de 40 ans.

Avec des renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Île-du-Prince-Édouard

Politique provinciale