•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les enseignants et le ministère de l'Éducation satisfaits de leur rencontre

Patrick Maze en conférence de presse.

Le président de la Fédération des enseignants de la Saskatchewan, Patrick Maze, dit que le nombre d'élèves par classe et leur composition doivent être discutées dans le cadre des négociations avec la province.

Photo : Bryan Eneas/CBC

Radio-Canada

Après leur rencontre mardi, la Fédération des enseignants de la Saskatchewan (FES) et le ministre provincial de la l’éducation, Gordon Wyant, se sont dits satisfaits de leur discussion au sujet du nombre d'élèves par classe et de leur composition.

La rencontre d’aujourd’hui était productive. Cela dit, rien n’a encore été décidé. Nous allons attendre notre prochaine rencontre et espérons que cela va avancer. Le ministère est d’accord avec le fait qu'il y a du travail à faire dans nos salles de classe, a déclaré Patrick Maze, le président de la FES, qui ne s’est pas exprimé sur les terrains d’entente trouvés avec le gouvernement.

Je pense que tout le monde veut une solution qui soit dans le meilleur intérêt des élèves de toute la Saskatchewan.

Patrick Maze, président de la FES

Même son de cloche du côté du ministre de l'Éducation, qui s’est dit optimiste pour la suite des négociations. Gordon Wyant précise toutefois que le nombre d'élèves par classe et leur composition ne feront pas partie de la convention collective, soutenant que cela n’a pas bien fonctionné en Colombie-Britannique.

La prochaine rencontre aura lieu la semaine prochaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Éducation