•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un budget destiné aux soins de santé, à l'éducation et à la pauvreté en Nouvelle-Écosse

Karen Casey parle au micro.

La ministre des finances Karen Casey a présenté mardi le budget 2020-21 de la Nouvelle-Écosse.

Photo : Radio-Canada / Maryanne Dupuis

Radio-Canada

Le gouvernement libéral de la Nouvelle-Écosse a présenté mardi un cinquième budget équilibré consécutif, annonçant du même coup la création d'une nouvelle taxe sur les produits de vapotage.

Le budget présenté par la ministre des Finances Karen Casey prévoit un surplus de 55 millions de dollars pour l'exercice financier 2020-2021.

Avec des dépenses estimées à 11,5 milliards de dollars, le budget 2020-21 voit les grands projets d'infrastructure commencer à s'accélérer, de nouvelles augmentations des dépenses en santé et en éducation ainsi qu'un effort plus important du gouvernement McNeil pour essayer de réduire la pauvreté.

Les revenus, estimés à 11,6 milliards de dollars, devraient augmenter de 586 millions par rapport à l'exercice précédent, notamment en raison de nouvelles mesures de taxation.

Création d'une taxe pour les produits de vapotage

Une nouvelle taxe sur les produits reliés au vapotage, qui entrera en vigueur dès le 15 septembre 2020, s'ajoutera à la taxe de vente. Elle sera de 50 cents par millilitres pour les liquides de vapotage, et de 20 % de la valeur au détail de tous les appareils.

Un petit prix à payer pour la santé de nos jeunes, a déclaré Mme Casey aux journalistes.

Avec cette nouvelle taxe, le gouvernement prévoit des revenus additionnels pouvant aller jusqu'à 4,3 millions de dollars par année.

De la fumée s'échappe de la bouche d'une femme alors qu'elle tient une cigarette électronique dans ses mains.

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse introduit des taxes sur les produits de vapotage.

Photo : Associated Press / Craig Mitchelldyer

Dans une tentative de réduire le taux de fumeurs en Nouvelle-Écosse, toutes les taxes sur le tabac augmenteront à partir du 26 février 2020. Cela comprend entre autres une augmentation de deux cents par cigarette et une augmentation de la taxe sur les cigares de 60 à 75 %.

Maintenir les investissements en santé

Les soins de santé, comme toujours, engloutissent la plus grande partie du budget. Cette année, le budget du ministère de la Santé atteindra 4,8 milliards de dollars, soit près de 42 % du total.

Le gouvernement propose de financer le nouveau contrat de travail avec les médecins à la hauteur de 75,3 millions de dollars. Cette initiative vise à améliorer le recrutement et la rétention des médecins. Grâce à cet investissement, les médecins de famille, les urgentologues et des anesthésistes seront parmi les mieux payés en Atlantique.

Le budget prévoit aussi des sommes pour la formation de nouveaux médecins, entre autres à l'Université Dalhousie, et d'autres professionnels de la santé comme les infirmières.

Le gouvernement consacrera également 3,2 millions de dollars à la mise en œuvre de la nouvelle loi sur le don d'organes et de tissus humains, qui permettra de réaliser davantage de transplantations. Avec cette loi, tous les adultes néo-écossais seront considérés comme donneurs d'organes potentiels, à moins qu'ils ne signalent leur refus.

Autres investissements majeurs

Le premier ministre Stephen McNeil annonçait récemment lors de sa rencontre annuelle avec la Chambre de commerce d'Halifax, que son gouvernement prévoyait une réduction d'impôts pour les petites entreprises et les sociétés.

Selon le budget, le taux d'imposition des sociétés est porté à 14 %, soit une diminution de 2 %. Les petites entreprises connaîtront aussi un sursis puisque leur taux d'imposition passera de 3 % à 2,5 % au cours de la prochaine année. Cette réduction d'impôts vise selon M. McNeil à stimuler l'économie en aidant les entreprises à innover et à devenir plus compétitives.

Des enfants jouent autour d'une table en compagnie d'une enseignante.

Le budget prévoit des fonds pour déployer le pré-primaire dans toutes les écoles de Nouvelle-Écosse.

Photo :  CBC

Les principales augmentations du ministère de l'Éducation comprennent 21,5 millions de dollars pour achever le déploiement du pré-primaire et 15 millions de dollars supplémentaires pour les recommandations du rapport de la Commission sur l'éducation inclusive.

Pour les familles, le gouvernement a l'intention d'élargir le seuil de faible revenu, quant à la prestation pour enfants, aux familles dont le revenu est inférieur à 34 000 dollars. Ce changement devrait aider 28 000 familles et 49 000 enfants.

Aussi, le gouvernement prévoit dépenser 20,5 millions de dollars au cours des cinq prochaines années pour le Plan d'action intégré pour la lutte contre l'itinérance. L'objectif est d'aider les personnes à trouver un logement permanent, stable et sûr.

Puis, il y a le plan d'investissement.

Comme Mme Casey l'a annoncé la semaine dernière, il atteindra 1 milliard de dollars cette année, principalement grâce à la construction et à la rénovation d'hôpitaux, à l'achat et à la construction de 46 écoles, et à des travaux sur les autoroutes, les routes et les ponts. Cette année, la subvention de fonctionnement du ferry entre la Nouvelle-Écosse et le Maine s'élève à 16,3 millions de dollars.

Coronavirus et Northern Pulp

Ce budget comporte des risques, comme tout autre. Le gouvernement n'a pas tenu compte des effets à court terme de l'épidémie de coronavirus, et cela inclut l'effet qu'elle pourrait avoir sur les exportations de fruits de mer vers l'Asie, un marché qui, ces dernières années, a été le moteur de la croissance économique.

Il y a aussi la question des effets à long terme de la fermeture de Northern Pulp. Le gouvernement estime que la perte de l'usine représente environ 32 millions de dollars, ce qui, selon les fonctionnaires du ministère des Finances, est compensé par une économie par ailleurs solide. Mais les mesures d'atténuation et de transition liées à la fermeture de l'usine ne sont pas prises en compte dans le budget.

D'après les informations de Maryanne Dupuis et de CBC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Politique provinciale