•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une demande de changement de zonage suscite la grogne à Victoriaville

Claude Bellefeuille et Jérémy Baudet

Radio-Canada

Le changement de zonage réclamé par l’Académie Zig Zag de Victoriaville, qui vise notamment à aménager un débarcadère et un stationnement, soulève l’ire de nombreux citoyens de la rue Poisson. 

Selon des résidents du secteur Vieil-Arthabaska, la Ville doit rejeter du revers de la main le projet de cette école privée qui nécessiterait aussi la démolition d’un immeuble de logements, au grand désarroi des locataires de l’immeuble.

Pierre Bastien et Louise Duquette.

Le résident Pierre Bastien et sa conjointe Louise Duquette

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

La maison de Pierre Bastien est située derrière l’établissement d’enseignement. Il souhaite l’abandon de ce projet dans son quartier.

On demande premièrement que le changement de zonage n'ait pas lieu tout simplement, parce que déjà on vit une situation très problématique dans le quartier, explique le résident.

Les gens sont excédés par le problème d'achalandage, les problèmes de circulation, de stationnement qu'on vit présentement.

Pierre Bastien, résident de Victoriaville

Lors d'un entretien téléphonique, la directrice générale de l’Académie Zig Zag, Gloria Danella, a confié qu’elle promet de travailler de concert avec la Ville pour réaliser son projet de façon harmonieuse. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Politique municipale