•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le campus de l'Université de l'Ontario français sera sur les berges du lac Ontario

Un bâtiment en construction.

Le campus de l'Université de l'Ontario français sera situé rue Lower Jarvis dans un immeuble neuf du centre-ville de Toronto, selon un appel d'offres obtenu par Radio-Canada.

Photo : Capture d'écran - Google Streetview

Radio-Canada

L’Université de l’Ontario français (UOF) aura bientôt pignon sur rue dans le quartier riverain de Toronto. Le campus sera situé dans un immeuble neuf au 9, rue Lower Jarvis, près du quartier de la Distillerie.

Une cérémonie en présence notamment des ministres Caroline Mulroney et Mélanie Joly se tiendra mercredi matin pour en faire l'annonce.

Selon un appel d'offres pour des services d'architecture obtenu par Radio-Canada, l'UOF finalise le bail de 4645 mètres carrés (50 000 pieds carrés) dans un immeuble du promoteur Daniels Corporation. La construction est en cours et l'UOF projette d'être locataire en août 2020.

L'appel d'offres d'une valeur estimée à 5 millions de dollars demande que l'aménagement du campus soit achevé d'ici le 11 juin 2021, quelques semaines avant l'arrivée des premiers étudiants.

Les gouvernements du Canada et de l'Ontario ont ratifié, en début d’année 2020, une entente de financement conjoint de 126 millions de dollars pour les huit premières années de l’UOF.

La facture sera séparée à 50 % entre les deux ordres de gouvernement, avec un premier investissement de 63 millions d’Ottawa. Le gouvernement de l'Ontario, lui, s'est engagé à verser au minimum une somme identique à compter de 2023-2024.

Cette entente sera officialisée mercredi matin à Toronto, lors d’une cérémonie de signature protocolaire avec la ministre fédérale des Langues officielles, Mélanie Joly, la ministre des Affaires francophones de l’Ontario, Caroline Mulroney, et le ministre provincial des Collèges et Universités, Ross Romano.

Dans un communiqué, l’UOF dit qu'il s'agit d’un moment historique qui symbolise la concrétisation de la création d’une institution universitaire dédiée à la francophonie ontarienne.

La présidente du Conseil de gouvernance de l'établissement, Dyane Adam, et le maire de Toronto, John Tory, sont aussi attendus à cet événement.

Premiers étudiants en 2021

Le projet d’Université de l’Ontario français, décrite comme la première université de langue française dirigée par et pour les francophones de l'Ontario, a connu de nombreux rebondissements depuis novembre 2018, lorsque le gouvernement Ford avait annoncé l'abandon du projet pour des raisons d'économie budgétaire.

Après des mois de mobilisation de la communauté et de tractations entre la province et Ottawa, les deux gouvernements avaient finalement signé une entente de principe en septembre dernier. Ils s’engageaient alors formellement à collaborer en vue de mettre l’établissement sur pied.

L’UOF souhaite accueillir sa première cohorte dès la rentrée de septembre 2021, avec quelques programmes au départ. L’inscription des étudiants se fera graduellement, et l’établissement s’attend à recevoir quelque 1500 étudiants d'ici 2026-2027, selon le gouvernement du Canada (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !