•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blocage ferroviaire à Sherbrooke : les manifestants ont été arrêtés

Le Service de police de Sherbrooke encercle la vingtaine de manifestants qui ont bloqué la voie ferrée dans le secteur de Lennoxville, à Sherbrooke.

Le Service de police de Sherbrooke encercle la vingtaine de manifestants qui ont bloqué la voie ferrée dans le secteur de Lennoxville, à Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / Marion Bérubé

Radio-Canada

Le Service de police de Sherbooke (SPS) a arrêté la vingtaine de manifestants cagoulés qui ont bloqué la voie ferrée dans le secteur de Lennoxville, à Sherbrooke, mardi.

Les arrestations ont eu lieu vers 15 h. Après avoir reçu deux plaintes de nature criminelle de la part des compagnies Canadien Pacifique (CP) et St-Laurent & Atlantique, les policiers ont procédé à l'arrestation des manifestants, fait savoir le SPS dans un communiqué.

Les manifestants seront identifiés et remis en liberté à certaines conditions, dont une promesse de comparaître.

Les dossiers des manifestants seront soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales pour analyse.

Peu après 16 h, tout était rentré dans l'ordre. Il n'y avait plus aucune trace des manifestants et du barrage érigé en matinée.

Le trafic ferroviaire était également de retour à la normale.

Blocage en appui aux chefs héréditaires wet'suwet'en

Les personnes s'étaient installées plus tôt en matinée avec des palettes de bois et du matériel de camping sur les rails de chemin de fer à la hauteur de la rue Samuel-Gratham, qui est fermée à la circulation.

Il s'agissait d'un blocage en appui aux chefs héréditaires wet'suwet'en qui s'opposent au projet de gazoduc Coastal GasLink, en Colombie-Britannique.

La voie ferrée de Lennoxville bloquée par un manifestant.

La voie ferrée de Lennoxville est bloquée en appui aux Wet'suwet'en.

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Les policiers du Service de police de Sherbrooke étaient sur les lieux et ont tenté d'établir un contact avec les manifestants afin de connaître leurs demandes, mais sans succès, ont-ils précisé par communiqué.

Un large périmètre de sécurité avait été établi et une structure a été mise en place par la direction du SPS, qui souhaitait un dénouement négocié pacifique et rapide.

La voie ferrée de Lennoxville et des manifestants.

Des manifestants bloquent la voie ferrée en appui aux Wet'suwet'en.

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Les manifestants n'avaient pas voulu accorder d'entrevue, mais ils distribuaient des tracts aux passants.

Nous sommes mobilisés pour dénoncer les injustices à l'égard des Wet'suwet'en, peut-on lire sur le document.

Les manifestants dénonçaient les mesures répressives de la GRC, l'hypocrisie du gouvernement néo-libéral canadien, les compagnies opportunistes d'hydrocarbure et les droits bafoués des Wet'suwet'en.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Autochtones