•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Division scolaire franco-manitobaine propose un budget « de maintien »

Plan large du vieil immeuble en briques qui accueille les bureaux de la DSFM.

Les bureaux de la DSFM à Lorette, au sud-est de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Gavin Boutroy

Gavin Boutroy

Dans son ébauche de budget 2020-2021, la Division scolaire franco-manitobaine (DSFM) entend maintenir ses programmes et ses services aux élèves malgré un financement provincial à la traîne. La DSFM a dévoilé cette ébauche de budget lundi soir au bureau divisionnaire, à Lorette.

À la fin de la journée, c’est un budget qui répond aux besoins continus, indique Rob Dupré-Ollinik, le secrétaire-trésorier de la DSFM. Ce qui est un peu malheureux, c’est que répondre aux nouveaux besoins, aux diverses demandes pour de la nouvelle programmation [...] est un peu restreint, ajoute-t-il.

La DSFM continuera de financer ses cinq projets pilotes de prématernelles et les programmes de métiers et d’électricité pour les jeunes de l’école secondaire. Ceux-ci sont financés sans l’aide de la province.

L’ébauche de budget en chiffres :

  • Budget proposé pour 2020-2021 : 98,5 millions de dollars
  • Revenus prévus : 97,4 millions de dollars
  • Déficit prévu : 1 million de dollars
  • Augmentation des inscriptions : 214 élèves

Le budget 2020 est un budget déficitaire malheureusement [...] nous avons une augmentation de financement de 1,15 %, alors que les dépenses sont à la hausse de 1,65 %, poursuit le secrétaire-trésorier. Le budget précédent, celui de 2019-2020, était déficitaire d’environ 550 000 $.

La DSFM compte éponger ce déficit en faisant appel à ses réserves accumulées en engrangeant ses excédents des années financières précédentes. À la fin de l'année financière 2020-2021, les réserves seront donc de 1,6 million de dollars.

Inscriptions en hausse, financement en baisse

Les inscriptions à la DSFM ont explosé de 3,7 % pour septembre 2020, soit de 214 élèves de plus. L’an dernier, 112 élèves se sont ajoutés à DSFM, soit environ 2 %.

Ce chiffre s’explique en partie par le nombre de diplômés cette année indique Rob Dupré-Ollinik. Une grande partie de cette différence c’est par rapport au plus petit nombre de douzièmes années qui vient de quitter, dit-il.

Pour répondre à cette hausse d’élèves inscrits, la DSFM devra ajouter les ressources suivantes :

  • 4,15 enseignants titulaires
  • 0,65 unité de temps en direction
  • 6,56 unités de personnel de soutien administratif
  • 1 agent d’appui pour activités culturelles
  • 2 parcours d’autobus

Cependant, comme la province l’a annoncé fin janvier, le financement provincial de la DSFM est réduit de 1 % pour cette année budgétaire.

Le financement de la DSFM dépend en partie d’un « octroi spécial » de la province. La formule qui permet de déterminer le montant de celui-ci se base notamment sur le coût moyen par élève dans toutes les divisions scolaires de la province, au cours des cinq dernières années.

Un porte-parole de la province indique que malgré la prise en compte de la hausse d’inscriptions de la DSFM, calculée à partir des inscriptions pour 2019-2020, la baisse des versements pour l’octroi spécial est à l’origine de cette réduction de financement.

Vu que les divisions limitent leurs dépenses, le coût moyen par élève diminue progressivement, indique le porte-parole du ministère de l’Éducation.

Rectificatif : Une version précédente de ce texte confondait l’octroi spécial de la province et la taxe spéciale versée par les autres divisions scolaires à la DSFM. Il s’agit de deux sources de financement différentes. La taxe spéciale est une portion des recettes des taxes prélevées par les autres divisions scolaires de la province et remise à la DSFM, qui n’a pas le pouvoir de taxation.

À cela s’ajoute une nouvelle incertitude pour la DSFM. En janvier, le gouvernement provincial a annoncé publiquement qu’il demande à la quarantaine de divisions scolaires de la province de réduire de 15 % le nombre de gestionnaires ou les dépenses en gestion.

Cette demande n’est pas prise en compte dans l’ébauche de budget 2020-2021, parce que la province n’a pas encore détaillé directive à la division scolaire.

Les personnes voulant faire part de leur rétroaction à la DSFM concernant son ébauche de budget peuvent écrire au courriel à l'adresse : budget@dsfm.mb.ca.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Francophonie