•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enquête sur les dépenses du conseiller municipal de Calgary, Joe Magliocca

Joe Magliocca dans une mêlée de presse.

Le conseiller municipal Joe Magliocca s’est retrouvé dans l’embarras après qu’il eut été dévoilé lors d'une conférence qu'il avait réclamé des dépenses d'affaires pour plus de 6400 $.

Photo : Radio-Canada / CBC

Radio-Canada

Par un vote unanime, le conseil municipal de Calgary a demandé à la vérificatrice générale de la Ville Kathy Palmer d'enquêter sur les dépenses faites depuis 2017 par leur collègue, le conseiller municipal Joe Magliocca.

Joe Magliocca est sur la sellette depuis la révélation du fait qu'il avait réclamé un remboursement de 6400 $ pour des dépenses faites au cours d'une rencontre de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), qui a eu lieu à Québec. La somme était presque le double de ce qui avait été réclamé par le plus dépensier de ses collègues ayant participé à la même rencontre, et plus du triple du plus frugal d'entre eux.

Ces remboursements concernaient des dépenses pour des repas et de l'alcool qu'il dit avoir consommé avec d'autres représentants municipaux. Certains des politiciens cités nient ces rencontres avec le conseiller de Calgary.

Le conseiller s’est excusé et a promis de montrer patte blanche. Les contribuables méritent mieux et je suis profondément désolé. J’ai depuis personnellement remboursé tout [les frais pour] l’alcool et les frais d’hébergement contracté durant la convention, dit-il.

C’est une erreur très embarrassante que j’ai faite.

Joe Magliocca, conseiller municipal, Calgary

Depuis, le conseiller municipal affiche toutes ses dépenses sur son site web.

Enquête de la vérificatrice générale

La vérificatrice générale Kathy Palmer supervisera l’enquête. En plus d’inspecter les dépenses du conseiller municipal Joe Magliocca, elle passera en revue toutes les dépenses des membres du conseil de Ville depuis leur élection en 2017, pour y noter toutes irrégularités.

À la suite de quoi elle fera des recommandations pour améliorer la déclaration publique des dépenses d’une part, mais aussi pour rendre le processus d'acceptation des dépenses relié au travail plus responsable d’autre part.

Kathy Palmer n’a pas été en mesure d’estimer les coûts reliés à une telle vérification ni la longueur d’un tel processus. Elle n’a pas non plus décidé si le travail se fera entièrement à l’interne ou si un consultant externe pourrait être sollicité.

Le maire est confiant

Le maire de Calgary, Naheed Nenshi, a bon espoir que la Ville ira au bout de cette affaire et saura déterminer la sanction appropriée si les actions du conseiller Joe Magliocca ont enfreint le code de conduite.

Nous savons déjà ce qui s’est passé à la FCM. Maintenant la question est de savoir s’il s’agit d’un comportement constant chez le conseiller.

Naheed Nenshi, maire de Calgary

Le maire affirme attendre les résultats de l’enquête avant de se prononcer sur l’avenir de Joe Magliocca au sein du conseil de Ville.

En tant que politicien, vous devez regarder dans votre coeur et vous dire “Puis-je encore servir les citoyens qui m’ont élu d’une manière efficace? Puis-je encore les servir éthiquement?” et c’est une question que nous devons tous nous poser, conclut-il.

Avec les informations de Scott Dippel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Politique municipale