•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vague de solidarité pour le magasin Le Brun en ville

L'hôtel oui go et des clôtures délimitant le chantier, avec une affiche indiquant où se trouve le magasin.

Le magasin Le Brun en ville est difficile d’accès en raison des travaux.

Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

Marilyn Marceau

Une vague de solidarité déferle sur Internet envers le magasin Le Brun en ville. Le commerce de Trois-Rivières a vu son chiffre d’affaires diminuer de plus de 50 % en raison de travaux majeurs qui bloquent son entrée.

Depuis la fin octobre, un chantier s’est installé devant le magasin Le Brun en ville. Il s’agit des travaux d’agrandissement de l’hôtel Oui go! qui va presque doubler sa superficie. Sa capacité d’accueil va passer de 16 chambres à 29.

Plus tôt cette semaine, un client de chez Le Brun en ville a publié un statut Facebook dans lequel il écrit notamment que : Ce magasin est une petite perle à Trois-Rivières et a besoin de notre soutien!

La publication de Michaël Leclerc avait plus de 800 partages lundi soir et ce même message, relayé par le restaurant Aqua, en avait plus de 1000. Plusieurs commerçants du centre-ville ont partagé la publication.

« Un élan d’amour »

La copropriétaire du magasin Le Brun en ville est touchée par ce qu'elle appelle cet élan d’amour. Isabelle Thibeault affirme que déjà, des clients qui ont appris sur les réseaux sociaux que le commerce est ouvert sont venus au magasin.

Depuis le début des travaux, la situation est très difficile pour Le Brun en ville.

Dès les premiers coups de pelle, on a senti une grosse diminution d’achalandage, relate Isabelle Thibeault.

Ça a été dramatique pour le temps des Fêtes.

Isabelle Thibeault, copropriétaire du magasin Le Brun en ville
Les immeubles et un chantier de construction devant.

Les deux bâtiments que possède l'hôtel oui go! sont situés su la rue Notre-Dame Centre, près de la rue des Forges, à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Le chiffre d'affaires est désormais plus bas que lors de la première année d'existence de cette branche du magasin Le Brun, en 2016.

La copropriétaire estime que ça prendra des mois avant que l’entreprise ne se remette de ce coup dur.

Les propriétaires du magasin ont songé à réduire les heures d’ouverture, mais ils repoussent le moment de prendre cette décision autant que possible. Isabelle Thibeault espère que la présente vague de solidarité imprévue permettra d’éviter de couper des heures à ses employés.

Étalages de marchandises de Le Brun en ville, à un mois de Noël

Le magasin Le Brun en ville est locataire dans l'un des immeubles que possède l'hôtel Oui go!.

Photo : Radio-Canada / Carolyne Brochu

« Un coup à donner »

Le président et co-propriétaire de l'hôtel Oui go!, Gilles Babin, sympathise avec la situation de Le Brun en ville. On est très soucieux de ce qui se passe avec la magasin Le Brun, mais c’est un coup à donner, dit-il.

Gilles Babin explique que l’hôtel a choisi de faire les travaux l’hiver, pour éviter de nuire à la saison touristique estivale.

Les travaux devaient se terminer à la fin mars, mais ils prendront plutôt fin à temps au début juin. Ils ont débuté en retard, en raison d'enjeux structuraux plus grands que prévu.

C’est plus tard que prévu, mais c’est encore dans le bon temps pour la belle saison estivale qu’on connaît au centre-ville, affirme le président de l’hôtel.

Plan de façades d'immeubles.

Voici ce à quoi ressemblera l'hôtel Oui go!, une fois les travaux terminés. Une passerelle est construite entre les deux immeubles.

Photo : Hôtel Oui go!

Il espère que l'agrandissement de l'hôtel, estimé à deux millions de dollars, aura un effet positif sur le magasin Le Brun en ville et sur tous les autres commerçants du quartier.

Les propriétaires du magasin Le Brun en ville n’en veulent pas à l’hôtel Oui go!. Étant entrepreneurs privés eux-mêmes, ils comprennent l’importance pour l’hôtel de se développer à l’aide de tels projets.

Entraide au centre-ville

Dès le début des travaux, le magasin Le Brun en ville a reçu de l’aide de commerçants et organismes du centre-ville de Trois-Rivières.

Trois-Rivières Centre a fait faire des pancartes pour indiquer, sur les clôtures délimitant le chantier, que le magasin Le Brun en ville est ouvert.

Il a aussi financé une partie de l'impression de coupons rabais que le magasin a mis en circulation pour inciter les clients à venir faire un tour au commerce.

Les coupons rabais sont distribués par des commerçants du centre-ville.

Isabelle Thibeault est touchée par l'aide de la communauté d'affaires du centre-ville.

Gilles Babin salue aussi cette entraide. Je trouve ça vraiment bien qu’il y ait de la solidarité et que les commerçants se tiennent entre eux, ça fait de nous un centre-ville fort.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Entrepreneuriat