•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C'est parti pour les Jeux olympiques spéciaux d'hiver du Canada à Thunder Bay

Des athlètes portant des manteaux sur lesquels il est écrit Ontario.

Une partie de la délégation ontarienne dans l'aréna Fort William Garden.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

Radio-Canada

Les Jeux olympiques spéciaux d'hiver du Canada, qui se dérouleront jusqu'à samedi, sont lancés. Environ 900 athlètes d’un peu partout au pays sont rassemblés à Thunder Bay pour l'événement.

L’événement s’est ouvert officiellement mardi soir, en présence notamment de la gouverneure générale du Canada, Julie Payette, de passage pendant deux jours à Thunder Bay.

Mme Payette a visité plus tôt mardi une école secondaire qui accueille des jeunes de plusieurs Premières Nations du Nord-Ouest de l'Ontario.

Julie Payette sur une scène s'adresse à une foule

Julie Payette a prononcé quelques mots en algonquin pendant son discours.

Photo : Radio-Canada

Il s'agit d'une première visite à Thunder Bay pour l'ancienne astronaute, mais elle a souligné pendant la cérémonie qu'elle a survolé la ville à plusieurs reprises lors de ces séjours dans l'espace.

Thunder Bay est à peu près au centre du pays. Il n'y a pas de meilleur endroit pour les Jeux olympiques spéciaux du Canada.

Julie Payette, gouverneure générale du Canada

Les cérémonies se sont déroulées en anglais et en français à l'aréna Fort William Garden et ont été entrecoupées de spectacles.

Un groupe de jeunes filles chantent sur une scène.

Les gens présents à l'aréna ont pu assisté à plusieurs prestations de danse et de chants.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

Le directeur des jeux, Doug Henry, encourage toutefois la population à assister aux différentes épreuves, dont le ski de fond au club Kamview Nordic et le ski alpin au centre Loch Lomond.

Les autres épreuves au programme sont le curling, le patinage artistique, les cinq quilles, le hockey intérieur, la raquette et le patinage de vitesse.

Le président du comité organisateur, Barry Streib, estime que l’événement entraînera des retombées économiques d’environ sept millions de dollars pour Thunder Bay.

Nous sommes prêts et nous avons hâte que ça commence, surtout pour nos athlètes, car je sais qu’ils sont aussi très enthousiastes, dit-il.

C’est un gros événement, déclare la conseillère municipale Rebecca Johnson, qui agissait à titre de mairesse suppléante lors d’une cérémonie à l’hôtel de ville la semaine dernière.

Une skieuse en train de freiner au bas d’une pente de slalom.

Les compétitions de ski alpin auront lieu au centre Loch Lomond.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

M. Streib croit que les résidents de Thunder Bay devraient être fiers d’accueillir un événement de cette envergure.

Nous nous sommes établis comme une communauté qui a atteint ce niveau de professionnalisme, pour dire que nous sommes une communauté qui peut accueillir de grands événements.

Barry Streib, président du comité organisateur des Jeux olympiques spéciaux d'hiver du Canada à Thunder Bay

Thunder Bay a accueilli les Jeux olympiques spéciaux ontariens en 2011.

L’horaire complet des épreuves est disponible sur le site des Jeux (Nouvelle fenêtre).

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Patinage de vitesse