•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eastman et Stukely-Sud étudieront les avantages de fusionner

Une route donnant sur le Mont Orford

Les villages voisins d'Eastman et de Stukely-Sud sont situés aux abord du Mont-Orford.

Photo : Radio-Canada / Katy Larouche

Radio-Canada

La municipalité d’Eastman et le village de Stukely-Sud veulent étudier les avantages qu’elles tireraient à fusionner.

Elles mandateront le ministère des Affaires municipales qui réalisera une étude d’opportunité, afin d’évaluer les aspects socioculturels, économiques, géographiques et politiques d’un regroupement. La résolution sera présentée lors de la prochaine séance de leur conseil municipal respectif.

Les municipalités font face à des défis de taille alors que les coûts d’exploitation ne cessent d’augmenter, que la pénurie de main-d’oeuvre occasionne des bris de services et que les exigences et attentes envers les municipalités ne cessent de croître, explique le maire de Stukely-Sud Patrick Leblond, par voie de communiqué. Le maire affirme qu’il est important de proposer des solutions pour faire face à ces enjeux.

Les nouvelles responsabilités qui sont transférées aux municipalités deviennent lourdes à porter, affirme quant à lui, Yvon Laramée, le maire d’Eastman. C’est pourquoi il estime qu’un regroupement pourrait être avantageux.

La seule manière pour les municipalités d’absorber ça et de bien se développer, c’est de faire du développement résidentiel ou de partager les coûts de service avec d’autres municipalités, c’est la seule façon de maintenir un compte de taxes bas, souligne Yvon Laramée.

Les deux municipalités voisines partagent déjà plusieurs services, dont la desserte du service incendie, les premiers répondants et les loisirs intermunicipaux.

Déjà beaucoup des citoyens des municipalités environnantes font partie de la vie active de notre municipalité, c’est déjà d’un naturel qu’ils fassent affaire chez nous, rappelle le maire d’Eastman.

À la lumière de l’étude qui sera produite, les deux municipalités devront évaluer si elles seraient toutes deux gagnantes en devenant une seule et même entité. Un comité de pilotage composé des maires et de deux conseillers de chaque municipalité sera formé.

Citoyens mis à contribution

Les citoyens seront également consultés dans le cadre du processus. Eastman tiendra une rencontre publique le 8 avril pour informer la population de cette démarche.

Il est bien évident que s’il n’y a pas d’avantages pour mes citoyens, je pense bien qu’ils vont me le faire savoir.

Yvon Laramée, maire d'Eastman

L'étude d'opportunité constitue la première de quatre étapes menant à une fusion. Par ailleurs, il est prévu qu’une demande de référendum pourrait être soumise afin de consulter l’ensemble des citoyens sur la question, rappelle Yvon Laramée.

L’étude qui sera réalisée évaluera aussi les avantages de conclure de nouvelles ententes intermunicipales sans fusionner les deux territoires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Politique municipale