•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’inclusion des Autochtones au Festival du Voyageur était un succès, selon la direction

Un danseur autochtone en tenue cérémonielle.

Un danseur de pow-wow au Festival du Voyageur

Photo : Radio-Canada

Laïssa Pamou

Le 51e Festival du Voyageur, placé sous le signe de l’inclusion des Autochtones et le respect écologique, a été apprécié par les festivaliers, selon le directeur du marketing et des communications, Nicolas Audette.

Nicolas Audette indique que les gens ont pu découvrir davantage la culture autochtone grâce aux efforts d’inclusion entrepris par le Festival du Voyageur.

Ils [les festivaliers] ont voulu venir voir et apprendre à propos de la danse et des costumes autochtones, dit-il. C’est quelque chose qu’on va continuer à faire pour les années prochaines.

Bilan écologique

Afin d’être plus écoresponsable, le Festival du Voyageur a mis en place un programme de compostage et a exigé des vendeurs qu'ils bannissent les ustensiles en plastique.

En visitant le parc du Festival du Voyageur cette année, il était possible de remarquer des éléments nouveaux tels que des points de recharge pour les bouteilles d’eau, de petits centres de tri d’ordures et des écobénévoles.

Ces derniers aidaient les festivaliers à trier leurs déchets et les informaient au sujet des mesures écologiques prises par le Festival.

Des bacs à ordures près d’un grand contenant à eau.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un des centres de tri d’ordures et un point de recharge d’eau au parc du Festival du Voyageur.

Photo : Radio-Canada

M. Audette souligne que les festivaliers ont salué ces initiatives tout en proposant des améliorations dont le festival tiendra compte à l’avenir.

C’est nouveau pour les festivaliers. Donc, on doit leur expliquer qu’est-ce qui est compostable qu’est-ce qui n’est pas compostable. Je pense qu’on a encore du chemin à faire, mais on prend la première étape et on cherche à s’améliorer l’année prochaine, dit-il.

Nicolas Audette note que des améliorations ont été observées en ce qui concerne la gestion de l’affluence et la mobilité dans le parc.

On s’est planifié pour avoir des plus grandes tentes dans le parc, dit-il. La capacité au parc cette année a augmenté légèrement, ce qui nous a permis d’accueillir plus de gens, et on va continuer de faire d’autres améliorations pour accueillir plus de gens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Vacances et sorties