•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Internet pour moins cher

Vous pourriez payer moins cher votre service Internet. Il suffit de répondre à quelques questions...

Capture d'écran de planhub.

Une entreprise montréalaise, Planhub, permet aux internautes de réduire le coût de leur forfait internet.

Photo : Radio-Canada

On connaît bien les gros fournisseurs qui contrôlent le marché de l’Internet au Canada, comme Bell et Vidéotron. Mais les internautes ont peut-être intérêt à découvrir les petits fournisseurs Internet et surtout planhub.ca, un comparateur de forfaits qui peut les aider à définir leurs véritables besoins et leur faire économiser gros.

On le sait : payer pour quelque chose qu’on n’utilise pas ou très peu, c’est de l’argent jeté par les fenêtres. Et quand on parle d’Internet, ça peut vouloir dire plusieurs dizaines de dollars chaque mois.

Une entreprise montréalaise, Planhub, vous tend la main et peut vous aider à réduire le coût de votre forfait Internet.

Guillaume Marcade et Nadir Marcos Mechaiekh.

Nadir Marcos Mechaiekh est le directeur de Planhub, qui veut aider les gens à réduire les coûts de leur forfait Internet.

Photo : Radio-Canada

Les compagnies sont là pour faire des sous. Les consommateurs, eux, en revanche, doivent faire leur travail de clients, saisir le travail de comparaison, bien connaître leurs besoins et faire un travail de magasinage, affirme son directeur, Nadir Marcos Mechaiekh.

Planhub est connu avant tout pour son comparateur de forfaits de cellulaire. Mais à la demande de l’émission La facture, l’entreprise a élaboré un questionnaire qui aide à cerner les véritables besoins des internautes, qui doivent répondre à huit questions simples comme : à quelle fréquence votre ménage télécharge-t-il des fichiers volumineux?

En compagnie du directeur de Planhub, La facture a rencontré deux ménages à Montréal pour vérifier s’il est possible de réaliser des économies grâce au comparateur de forfaits Internet planhub.ca.

Guy Gerbal

Guy Gerbal ne pensait pas que faire affaire avec un plus petit fournisseur pouvait être si avantageux.

Photo : Radio-Canada

Guy Gerbal, qui détient un forfait avec un gros fournisseur, a bien voulu nous accueillir. Son utilisation mensuelle est illimitée et sa vitesse est établie à 400 Mb/s. C’est beaucoup pour une personne seule.

Son abonnement lui coûte 1680 $ répartis sur deux ans, ce qui équivaut à 70 $ par mois.

Mais pourquoi le comparateur de forfaits Planhub.ca étale-t-il le coût sur une période de deux ans?

On s’est rendu compte que beaucoup d’opérateurs avaient des promotions seulement sur un an. Puis, ensuite, le treizième mois devenait costaud.

Nadir Marcos Mechaiekh

Les Dandavino-Berniard et leurs trois enfants acceptent également de nous recevoir. Ils font aussi affaire avec un gros fournisseur qui leur garantit une utilisation mensuelle illimitée, avec une vitesse de 60 Mb/s, ce qui semble raisonnable pour une famille de cinq personnes. Leur forfait Internet leur coûte 1800 $ sur deux ans, ce qui fait 75 $ par mois.

Le couple dans sa maison.

Érika Dandavino et Laurent Berniard font affaire avec un gros fournisseur qui leur garantit une utilisation mensuelle illimitée.

Photo : Radio-Canada

Je trouve quand même que c’est trop cher. Mais je ne sais pas comment faire pour payer moins cher.

Érika Dandavino

Après avoir répondu à la série de questions et inscrit le code postal, Planhub.ca affiche une longue liste de fournisseurs, du moins cher au plus cher. L’offre la plus avantageuse, au moment de notre test, est proposée par un petit fournisseur, Gems Télécom, qui réduirait le coût de la facture mensuelle des Dandavino-Berniard de 75 $ à 44 $.

L’automne dernier, le magazine Protégez-vous, sous la supervision de la chargée de projet Clémence Lamarche, a consulté ses membres pour établir son propre palmarès d’appréciation des fournisseurs Internet au Québec. Résultat : les petits fournisseurs devancent les gros.

Clémence Lamarche.

Clémence Lamarche, du magazine Protégez-vous, a établi son palmarès d’appréciation des fournisseurs Internet au Québec.

Photo : Radio-Canada

Les gens sont très contents des prix [...] et du service à la clientèle. Ils ont l’impression qu’il y a vraiment quelqu’un qui va répondre à leurs questions ou régler leurs problèmes.

Clémence Lamarche

Le gros fournisseur Vidéotron tient à préciser que les petits joueurs sont des revendeurs Internet, qu’ils n’ont pas à maintenir ou à améliorer leur propre réseau. Il ajoute que les offres multiservices (Internet, téléphone et télévision) ne sont pas prises en compte par Planhub.

Mais selon Anaïs Beaulieu-Laporte, de l’Union des consommateurs, les internautes ne devraient pas perpétuer leur lien uniquement avec les gros fournisseurs. Ils devraient faire confiance davantage aux petits.

Anaïs Beaulieu-Laporte

Selon Anaïs Beaulieu-Laporte, de l’Union des consommateurs, les internautes devraient davantage faire confiance aux petits fournisseurs.

Photo : Radio-Canada

Les fournisseurs indépendants vont louer de l’espace sur les infrastructures des gros joueurs, donc ils utilisent les mêmes réseaux. Leur service n’est pas moins fiable que celui de Bell ou Vidéotron. Ce sont exactement les mêmes câbles.

Anaïs Beaulieu-Laporte

Guy Gerbal ne pensait jamais que faire affaire avec un plus petit fournisseur pouvait être si avantageux. Grâce à planhub.ca, Distributel lui offre un forfait avec une vitesse moindre certes, mais à 31 $ par mois, soit une économie de 39 $ par mois sur son forfait actuel.

Je vais mal dormir cette nuit à cause de vous, parce que je vais dire : Mon Dieu, qu’est-ce que je pourrais faire avec l’argent que je peux économiser éventuellement!

Guy Gerbal

Le reportage du journaliste Yvan Lamontagne et de la réalisatrice France Laroque sera diffusé mardi soir à l’émission La facture, à 19 h 30 sur ICI TÉLÉ.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Consommation

Société