•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie mortel : 2e chef d'accusation d'homicide involontaire contre une femme de 39 ans

Des voitures de police et des camions de pompiers sont stationnés à proximité de l'immeuble.

Les services d'urgence de la Ville de Gatineau sont sur les lieux d'un incendie dans une résidence du secteur de Buckingham.

Photo : S.B.

Radio-Canada

Un second chef d’homicide involontaire a été déposé ce matin contre une femme de 39 ans en lien avec l’incendie mortel d’un immeuble de logements du secteur de Buckingham, en août dernier.

Le 31 août dernier, un incendie s'était déclaré en soirée dans un immeuble de logements du secteur de Buckingham, à Gatineau. Un homme d'une trentaine d'années, une femme qui était alors âgée de 38 ans – la conjointe de ce dernier – et 3 enfants se trouvaient à l'intérieur du logement.

Un bébé de 3 mois est mort quelques heures après l’incendie. L’homme a été hospitalisé pour des brûlures. Il est mort en décembre dernier.

PRÉCISIONS

Une ordonnance de non-publication nous empêche de publier toute information qui permettrait d'identifier les enfants de l'accusée, qui ont été pris en charge par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ).

La femme faisait face depuis le 25 octobre dernier, à trois accusations d'homicide involontaire, d'incendie criminel mettant en danger la vie humaine et d'incendie criminel entraînant des dommages matériels.

Elle a été arrêtée à nouveau lundi matin, et un deuxième chef d’accusation a été ajouté à la suite du décès de l’homme dans la trentaine.

La femme devrait comparaître lundi après-midi au palais de justice de Gatineau.

Plus de détails à venir

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Ottawa-Gatineau

Crimes et délits