•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Envoyés spéciaux

Le corail, victime parfaite du réchauffement planétaire

Un seul degré Celsius peut être décisif pour la survie du corail.

Vue aérienne de la Grande Barrière de corail

Vue aérienne de la Grande Barrière de corail, en Australie

Photo : Radio-Canada

Frédéric Lacelle

La Grande Barrière de corail, en Australie, a connu deux vagues de blanchiment dans les dernières années en raison du réchauffement climatique. Et les scientifiques en craignent une autre cette année. On vous emmène plonger avec les équipes sur le terrain pour voir dans quel état elle se trouve aujourd’hui.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Le corail, la victime parfaite du réchauffement planétaire


Laurence Martin et Frédéric Lacelle sont en Océanie pour nous faire découvrir cette région du monde que l'on couvre peu.


Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !