•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bébé aux mains brûlées à Shawinigan : début du procès d’Éric Michaud

Un homme de 37 ans (à gauche, sur la photo) et une femme de 22 ans ont été arrêtés en lien avec un bébé aux mains gravement brûlées à Shawinigan

Le suspect de 37 ans (à gauche sur la photo) à son arrivée au palais de justice de Shawinigan en novembre 2017. (archives)

Photo : Radio-Canada / Marie-Ève Trudel

Radio-Canada

Le procès devant juge et jury d’Éric Michaud a débuté lundi au palais de justice de Shawinigan et devrait durer quatre semaines. L’homme de 39 ans est accusé d’avoir délibérément brûlé les mains d’un bébé de 15 mois en juillet 2017.

L’accusé avait d’abord choisi de subir son procès devant juge seul, mais en septembre dernier, Éric Michaud a fait volte-face alors que son procès devait s’ouvrir.

Les membres du jury ont été sélectionnés lundi au terme d’un processus de plusieurs heures. De nombreuses personnes ont indiqué ne pas pouvoir être jurés, puisqu’elles se croyaient incapables d’être impartiales dans cette cause impliquant un jeune enfant. Finalement, sept hommes et cinq femmes ont été sélectionnés. Le juge Étienne Parent a ensuite donné ses instructions au jury.

La journée s’est terminée par le discours d’ouverture de la Couronne, qui a notamment permis d’apprendre que les mains du bébé ont été brûlées dans une friteuse. La Couronne a l’intention de démontrer qu’il ne s’agit pas d’un accident, mais d’un cas de maltraitance d’enfant. Une quinzaine de témoins et d’experts seront appelés à la barre.

Arrêté en novembre 2017

Éric Michaud et Cynthia Dauphinais, 24 ans, avaient été arrêtés en novembre 2017 dans le secteur Grand-Mère à Shawinigan à la suite d’une importante enquête. L’homme accusé de voies de fait graves et de négligence criminelle est détenu depuis.

Le 29 juillet 2017, alors que des policiers s’étaient rendus à une adresse du secteur Grand-Mère pour une querelle, ils ont alors constaté qu’il y avait un enfant qui avait des brûlures importantes aux mains.

La fillette d’un an avait dû être transportée au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, à Montréal.

Avec les informations d'Amélie Desmarais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Procès et poursuites