•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première maison des aînés dans le secteur de Hull

De gauche à droite : Robert Bussière, Josée Fillion, Marguerite Blais et Mathieu Lacombe lors d'une mêlée de presse.

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais (au centre), a confirmé qu'une maison des aînés verra le jour à Hull.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Bergeron

Radio-Canada

Une maison des aînées sera construite à Gatineau dans le secteur de Hull. Ce sera la première résidence de services pour les aînés en perte d’autonomie dans le secteur.

Selon les informations fournies par le ministère de la Santé et des Services sociaux, la maison des aînés accueillera des aînés en perte d’autonomie modérée qui seront accompagnés jusqu’à la perte d’autonomie majeure.

La maison offrira 60 places pour aînés et 12 places pour les adultes de moins de 65 ans ayant des besoins spécifiques. Les résidents vivront dans des unités comptant au plus 12 personnes chacune. Les bénéficiaires aux besoins spéciaux vivront tous dans la même unité à l'écart des aînés.

Maquette d'un corridor vitré.

Les maisons des aînés ne ressembleront pas à des hôpitaux, promet la ministre Blais (archives).

Photo : MSSS

L’établissement sera situé sur un terrain adjacent au Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Lionel-Émond. Il devrait ouvrir ses portes d'ici 2022. Les appels d'offres devraient être lancés ce printemps, a noté la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, lors d'une mêlée de presse lundi matin.

On va faire en sorte de travailler pour s'assurer que la population de l’Outaouais puisse obtenir des services de qualité.

Une citation de :Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants

La ministre Blais a également expliqué que le terrain en question a été cédé au gouvernement du Québec pour la somme symbolique de 1 $ par la Fondation santé Gatineau.

Si on offre de meilleurs logements [pour les aînés], on pense que ça va aider à attirer du personnel, a ajouté Mme Blais lorsqu'interrogée sur l'effet des problèmes de recrutement de main-d'oeuvre en santé dans la région sur l'équipe de la future maison des aînés.

Ni la ministre Blais ni la présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais, Josée Fillion, n'ont pu préciser combien de personnes devront être recrutées pour assurer les services à la maison des aînés.

La taille de l'équipe va varier selon les besoins spécifiques des résidents, ont-elles cependant expliqué. Le gouvernement provincial est présentement en quête d'un deuxième terrain à acquérir dans la région pour une autre maison des aînés.

Avec les informations de Jérôme Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !