•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une passagère d'Air Canada atteinte du coronavirus a fait escale à Montréal

La passagère infectée est partie le 14 février de l’Iran pour se rendre à Vancouver.

Un avion d'Air Canada décolle près d'autres appareils.

La compagnie aérienne affirme que le cas a été confirmé le 22 février, soit huit jours après le vol.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada

Air Canada a confirmé qu'une passagère à bord d'un de ses vols de Montréal à Vancouver, le 14 février, a été déclarée positive au COVID-19.

La compagnie aérienne a déclaré que les autorités sanitaires ont confirmé le cas le 22 février, soit plus d'une semaine après le vol.

Air Canada affirme travailler avec les autorités de santé publique et a pris « toutes les mesures recommandées ».

La passagère avait une toux sèche avant de monter à bord de l'avion à Montréal. « Elle a eu de légers symptômes pseudo-grippaux » et elle s’est dirigée vers un hôpital de Vancouver pour se faire traiter, a indiqué Air Canada dans une note.

Elle a été évaluée avant d’être renvoyée chez elle. Pour des raisons de confidentialité, on ignore l'état de la passagère.

Pour l’instant, il n’y a pas de mise en quarantaine prévue pour le personnel qui était à bord ni pour les passagers. La compagnie attend les recommandations de l’agence de santé.

Le Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique contactera seulement l’équipage « desservant la section concernée de l’avion » ainsi que les passagers occupant un siège sur les trois rangées situées immédiatement devant ou derrière la passagère infectée », précise la note.

L'administration de l'aéroport de Montréal a quant à elle déclaré qu'elle n'avait pas été informée de la situation par les autorités de santé publique d'Air Canada ou de la Colombie-Britannique. Elle observera l'évolution de la situation et ne prendra de mesures qu'à ce stade.

L'aéroport a également indiqué qu'il ne savait pas combien de temps la passagère avait pu rester à l'aéroport.

L'avion a décollé de l'aéroport Montréal-Trudeau.

Ce nouveau cas survient alors que l’inquiétude grandit dans le monde avec la progression soudaine de l'épidémie de coronavirus à extérieur de la Chine.

Le nombre de cas de contamination est monté en flèche ces derniers jours, notamment en Corée du Sud, en Italie et en Iran.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !