•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saisie d’armes et de viande d'orignal par les agents de la faune de Témiscaming

Des armes et de la viande d'orignal ont été saisies par les gents de protection de la faune du bureau de Témiscaming.

Des armes et de la viande d'orignal ont été saisies par les gents de protection de la faune du bureau de Témiscaming.

Photo : Facebook, Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Radio-Canada

Les agents de protection de la faune du bureau de Témiscaming ont saisi trois armes à feu et 72 paquets de viande d’orignal lors de quatre perquisitions effectuées le 12 février dernier.

Une opération réalisée en collaboration avec les agents de protection de la faune de Saint-Jérôme, de Sherbrooke et de Beauceville.

Quatre individus se sont vu retirer leur certificat du chasseur pour une période de 2 ans.

Ils pourraient également se voir imposer des amendes totalisant plus de 14 000 $ s’ils sont reconnus coupables des chefs d’accusation qui leur sont reprochées, indique le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Plusieurs infractions ont été relevées, dont l'abattage d’orignaux au-delà de la limite permise ou encore la possession illégale de viande d’orignal, ajoute le ministère.

On reproche également aux individus d'avoir fourni de faux renseignements à l’enregistrement.

Les agents de protection de la faune ont remis la viande à un organisme communautaire de Témiscaming.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Chasse et pêche