•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Vins de Sophie : des milliers de dollars pour les gens atteints d’un cancer

Deux personnes animent sur une scène devant une foule.

250 personnes ont participé à l'activité de financement Les Vins de Sophie samedi soir à Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

250 personnes étaient rassemblées dans les locaux d’Audi Sherbrooke samedi soir pour l’activité de financement Les Vins de Sophie. Pour cette 8e année, les organisateurs ont amassé 81 200 dollars, qui seront remis à trois organismes de la région.

L’activité est nommée en l’honneur de Sophie Larivée, 22 ans, qui a eu un cancer lorsqu’elle était adolescente.

À l’âge de 12 ans, elle a eu un cancer des ovaires, révèle le pneumologue Yannick Poulin, du comité organisateur. Quand ça a fait cinq ans qu’elle était en rémission, elle a été déclarée guérie et sa grande soeur a décidé de se raser les cheveux pour l’occasion. Je me suis dit : pourquoi se faire raser les cheveux pour 1000 $? On va essayer de ramasser plus.

Les fonds amassés seront distribués à Leucan Estrie, à la Fondation Justin Lefebvre et à la Fondation Claude Durocher. Les Vins de Sophie, ce sont plusieurs gens du domaine médical et des affaires qui se rencontrent pour amasser des fonds pour trois fondations et deux familles de Leucan qu’on gâte chaque année, a ajouté Yannick Poulin.

Cette année, une adolescente en rémission sera envoyée avec sa famille faire de l’équitation dans l’Ouest américain. Un autre garçon sera quant à lui envoyé à Disneyworld.

Un encan silencieux a également été organisé tout au long de la soirée. On a deux vieux bancs de l’ancien Colisée de Québec avec un chandail de Jocelyn Thibault à faire tirer. On a aussi un voyage à Playa del Carmen, on a un chandail de hockey de David Perron. On a des bouteilles de vin introuvables qui nous sont offertes par de généreux donateurs, a révélé le Dr Poulin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !