•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les municipalités francophones veulent accélérer le virage électrique au Nouveau-Brunswick

Des bornes de recharge électrique pour les véhicules au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick fera la semaine prochaine une tournée de quatre communautés du nord de la province afin de promouvoir la mobilité électrique. La transition vers davantage de voitures électriques sur les routes se fait en effet plus lentement qu’espéré dans la province.

Dans son plan d’action sur les changements climatiques, dévoilé en 2016, la province voulait 2500 véhicules électriques sur les routes en 2020 et comptait en avoir au moins 20 000 d’ici 2030.

Or, moins de 500 véhicules électriques sont immatriculés au Nouveau-Brunswick en ce moment.

C'est un changement de mentalité, c'est un changement de façon de voyager, reconnaît Michel Soucy, maire d’Atholville et président de l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB).

C’est pourquoi des efforts doivent être déployés pour que ce virage s’effectue, estime-t-il.

Je pense qu'avec le temps, si on met tous les efforts possibles [...] on va en avoir de plus en plus sur nos routes, dit celui qui roule lui-même depuis peu en voiture hybride. Celle-ci consomme beaucoup moins d'essence et sa batterie électrique se recharge en roulant.

Mais l'offre pour ce type de véhicule demeure toutefois limitée chez la majorité des vendeurs de voitures neuves.

C'est un défi pour les concessionnaires, admet M. Soucy. Des fois, il faut que tu attendes une certaine période de temps avant que ton automobile soit livrée. Alors, c'est là qu'est le défi, mais en même temps, c'est à nous de dire : on veut en avoir.

La tournée d’information et de sensibilisation effectuée par l’AFMNB fait quatre arrêts cette semaine : elle sera au Marché Centre-ville de Tracadie mardi, au Centre des congrès de la Péninsule acadienne à Shippagan mercredi, à la Salle Beauséjour de Saint-Quentin jeudi et au Centre Raoul-Charest de Beresford vendredi.

À ces quatre endroits, les intéressés sont invités à venir satisfaire leur curiosité entre 17 h à 19 h.

D’après le reportage de Serge Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Transports