•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministère de l'Éducation du Québec confirme le vol de données d'enseignants

Des mains sur un clavier d'ordinateur.

Les informations se trouvaient dans le répertoire ICARE sur les enseignants.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le ministère de l’Éducation du Québec a confirmé vendredi que les données personnelles d’enseignants ont été dérobées.

La fuite de données provient du système ICARE, un répertoire d'enseignants, actuels et anciens.

La Sûreté du Québec, qui enquête sur des cas de vols d'identité touchant des enseignants depuis 2018, aurait trouvé une clé USB avec le nom de 52 000 enseignants, et c'est en comparant ces données avec ICARE que la provenance de la fuite a pu être confirmée cette semaine.

Le ministère a ajouté que des individus ont eu accès aux renseignements personnels de près de 360 000 enseignants après avoir dérobé un code utilisateur et un mot de passe.

C'est le Conseil du Trésor, en tant que responsable des données gouvernementales, qui est responsable du dossier.

La Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) a réagi en demandant au gouvernement de s’assurer que ça ne se reproduise jamais.

Nous sommes conscients que les dommages peuvent être immenses chez les victimes et nous sympathisons sincèrement avec elles. Toutes doivent être en mesure de voir enfin un peu de lumière au bout du tunnel de ce cauchemar administratif. Nous serons vigilants pour que toutes les mesures soient mises en place pour épauler ces enseignants.

Josée Scalabrini, présidente de la FSE-CSQ

En mars 2019 la Sûreté du Québec a arrêté deux personnes en lien avec des vols d'identité d'enseignants survenus au printemps 2018.

Le gouvernement a affirmé que les personnes touchées pourront bénéficier sans frais de services de surveillance de dossier de crédit. Une page d'information est disponible sur Québec.ca, et des lettres seront envoyées sous peu aux personnes concernées.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Éducation

Justice et faits divers