•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Refuge incendié à Moncton : la GRC sollicite l'aide du public pour identifier un suspect

Des photos de surveillance montrent un suspect qui aurait mis le feu à l’ancien refuge Nazareth, mardi dernier.

Incendie rallumé à la ancien refuge Maison Nazareth.

Tout l’équipement et l’ameublement à l’intérieur de la maison, ainsi que les archives historiques, n’avaient pas encore été transférés au nouveau refuge, situé sur la rue Albert.

Photo : Radio-Canada / Michel Nogue

Radio-Canada

Des photos de surveillance ont permis de démontrer qu’un individu a déclenché un incendie à l'intérieur de l'ancien refuge pour sans-abris de la Maison Nazareth à Moncton.

La police a diffusé vendredi ces images sur lesquelles on voit un suspect allumer un feu dans le bâtiment mardi après-midi. Les pompiers avaient été dépêchés sur les lieux vers 13 h 50.

Le suspect semble mettre feu à l'intérieur du bâtiment. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des photos de surveillance ont capturé des images d'un suspect.

Photo : Courtoisie - GRC

Le suspect mesure entre 5 pieds 9 et 6 pieds, et est mince. Il portait une casquette de baseball noire, une veste noire, un chandail en coton ouaté à capuchon gris, un pantalon sombre et des bottes. 

L'individu portait une casquette de baseball noire, une veste noire, un chandail en coton ouaté à capuchon gris, un pantalon sombre et des bottes. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'individu portait une casquette de baseball noire, une veste noire, un chandail en coton ouaté à capuchon gris, un pantalon sombre et des bottes.

Photo : Courtoisie - GRC

Il portait aussi un sac polochon noir et un sac à dos.

L’ancien refuge a d'abord pris feu dans les toilettes le lundi, puis à nouveau le mardi. Le mercredi, l'incendie a été rallumé vers 7 h 30 entre le rez-de-chaussée et le deuxième étage de la maison.

Les lieux ont été sécurisés et sont dorénavant interdits au public jusqu’à nouvel ordre. Une enquête est en cours.

Les rénovations du bâtiment en suspens

Le directeur général de la Maison Nazareth, Jean Dubé, indique qu’il compte toujours transformer le bâtiment, mais il attend de constater l’ampleur des dégâts.

Jean Dubé.

Jean Dubé, directeur général de la Maison Nazareth.

Photo : Radio-Canada

C'est la grande question qu’on se pose ici : "Où allons-nous maintenant?’’ Je veux attendre de voir quand nous aurons tous les chiffres, dit-il.

L’ancien refuge de la Maison Nazareth, 14, rue Clark au centre-ville de Moncton, a été lourdement endommagé.

Quatre pompiers examinent les dégâts du bâtiment.

Il est possible que l'incendie de mercredi matin soit la reprise de celui de mardi, selon les pompiers.

Photo : Radio-Canada / Michel Nogue

Jean Dubé se dit soulagé qu’aucune victime ne soit à déplorer.

Les derniers clients qui résidaient rue Clark avaient déménagé rue Albert la veille du premier départ de feu. Nous sommes extrêmement chanceux et fiers d’avoir pu éviter un drame humain en ouvrant le nouvel édifice à temps, rapporte-t-il.

Des lits superposés dans un dortoir.

Le nouveau refuge de la Maison Nazareth, à Moncton au Nouveau-Brunswick, en janvier 2020.

Photo : Radio-Canada

En revanche, les dégâts matériels sont considérables. Tout l’équipement et l’ameublement à l’intérieur de la maison, ainsi que les archives historiques, n’avaient pas encore été transférés.

Fort heureusement, la nouvelle Maison Nazareth rue Albert est dorénavant opérationnelle et nous ne manquons pas de nourriture, indique Nicolas Parisi, président du conseil d’administration de la Maison Nazareth.

Cependant, nous allons manquer de produits de première nécessité, de linge de corps et de maison, et lançons un appel à l’exceptionnelle générosité de notre belle communauté.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Incendie