•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Beaucoup de préposés aux bénéficiaires en arrêt maladie au CIUSSS MCQ

Une préposée aux bénéficiaires aide une patiente

Une préposée aux bénéficiaires aide une patiente

Photo : Radio-Canada

Catherine Bouchard

Plus de 32 % des préposés aux bénéficiaires de la Mauricie et du Centre-du-Québec sont tombés en arrêt maladie au courant de la dernière année, selon des données obtenues par Radio-Canada. Sur les 2350 œuvrant dans la région, 756 ont eu recours à l’assurance salaire pour diverses raisons en 2019.

Le portrait est aussi peu reluisant du côté des accidents de travail. En date du 30 novembre 2019, 238 préposés aux bénéficiaires avaient été blessés au travail.

De plus, ce sont 119 préposés aux bénéficiaires qui ont démissionné dans la dernière année.

Le syndicat se dit peu surpris par ces chiffres. Le président du Syndicat du personnel paratechnique, des services auxiliaires et de métiers du CIUSSS MCQ, Pascal Bastarache, souligne que la situation est inquiétante.

Je pense qu’on a passé l’étape de la constatation. Est-ce qu’on pourrait agir maintenant? Il est rendu minuit moins une. [...] On a assez parlé. Est-ce qu’on peut agir, martèle M. Bastarache.

La vice-présidente régionale de la Fédération de la santé et des services sociaux, Marie-Line Séguin, estime pour sa part que les signaux d’alarme n’ont pas été entendus par l’employeur.

Ça fait longtemps qu’on le dit qu’on va frapper le mur. Je trouve ça dommage qu’on ne nous ait pas écoutés, souligne-t-elle.

Le CIUSSS MCQ se dit bien au fait de la situation. Plusieurs mesures ont été mises en place dans la dernière année pour essayer de diminuer le nombre d’absences prolongées pour maladie et de blessures au travail.

C’est très élevé comme chiffre. On a mis en place un méga plan de prévention pour éviter que les gens soient absents en raison du travail. On a investi 1,2 million pour ce plan-là. Actuellement, on commence à voir un peu de résultats de ce plan en place, souligne le directeur des ressources humaines, communications et affaires juridiques au CIUSSS MCQ, Louis Brunelle.

Parmi les solutions, l’organisme en santé tente aussi de recruter à l’étranger pour décharger les préposés aux bénéficiaires actuellement à l’emploi.

La députée de Fabre et porte-parole de l’opposition officielle pour les aînés et les proches aidants, Monique Sauvé, somme le gouvernement caquiste d’intervenir dès maintenant dans la région. Elle a d’ailleurs décrié la situation mardi à l’Assemblée nationale.

Il faut arrêter de dire au gouvernement qu’on est inquiet, qu’on voit la situation. Il y a rien comme solution et Dieu sait que j’ai demandé aux ministres de nous donner des solutions, mais on n’a rien devant nous, estime Mme Sauvé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Santé publique