•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police veut retrouver l'homme qui a tenté d'enlever un enfant de 5 ans

Hunter, 5 ans, fait dos à la caméra, il dessine assis à un bureau. Ses parents, Mélissa et Simon le regardent.

Selon sa mère, l'homme qui a tenté de quitter l'école avec son fils de 5 ans connaissait le nom de l'enfant.

Photo : Radio-Canada / Marouane Refak

Radio-Canada

La police de Winnipeg cherche à savoir si l’homme qui a tenté d'enlever un enfant de 5 ans dans une école de Winnipeg la semaine dernière était un membre de sa famille.

La surveillance vidéo montre un homme tirant un traîneau qui marche vers l’École Faraday, à l’angle de l’avenue Mountain et de la rue Parr.

Il entre dans l’école, va dans la classe et demande qu’on lui remette le petit Hunter.

Selon Melissa, la mère de l’enfant, l’enseignante a cru que l’homme était l’oncle de son fils.

Radio-Canada ne donne pas le nom de famille de Melissa pour protéger l’identité de l’enfant.

L’homme est parti quand il a vu le père de l'enfant arriver, raconte Melissa.

Elle a téléphoné à l'oncle de l'enfant et à un cousin, deux personnes qui dans le passé ont conduit Hunter à l’école ou l’ont accueilli à la sortie des classes. Ils ont tous les deux dit ne pas y être allés ce jour-là.

Melissa dit que le personnel de l’école et l’enseignante en maternelle leur ont présenté leurs sincères excuses.

Le service de police de Winnipeg poursuit son enquête.

Dans une déclaration écrite, la Division scolaire de Winnipeg indique avoir comme politique de laisser partir les enfants seulement lorsqu’ils sont avec un adulte.

Les parents doivent remplir un formulaire en début d’année scolaire, stipulant quels adultes sont autorisés à partir avec les enfants à la fin de la journée. La Division scolaire précise que les parents doivent aviser l’école en cas de changement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Prévention et sécurité