•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Nouveau-Mexique poursuit Google pour collecte de données illégale sur les enfants

Le logo de Google devant un édifice d'une vingtaine d'étages.

Le Nouveau-Mexique poursuit Google pour avoir collecté des données personnelles sur les enfants

Photo : Reuters / Thomas Peter

Radio-Canada

Le procureur général du Nouveau-Mexique poursuit Google pour avoir collecté illégalement des données personnelles générées par des enfants en violation des lois fédérales et des lois de l'État. Le procès intenté devant le tribunal du district américain d'Albuquerque accuse Google d'utiliser son programme de services éducatifs commercialisé auprès des écoles et des parents comme moyen d'espionner les enfants et leurs familles.

Le procureur général Hector Balderas a déclaré que si la société présente « G Suite for Education » comme un outil précieux dans les écoles, il s'agit en fait d'un moyen de surveiller les enfants pendant qu'ils naviguent sur Internet en classe et à la maison sur des réseaux privés.

Les données collectées comprendraient des données physiques, des données sur les sites web visités, des vidéos visionnées, des mots de passe enregistrés et des listes de contacts.

L'État cherche à obtenir des sanctions civiles non spécifiées. La sécurité des étudiants devrait être la priorité numéro un de toute entreprise en fournissant des services à nos enfants, notamment dans les écoles, a déclaré M. Balderas qui qualifie de dangereuses ce genre de méthodes.

Le suivi des données sur les étudiants sans le consentement parental n'est pas seulement illégal, il est dangereux.

Le procureur général du Nouveau-Mexique Hector Balderas

Google qualifie de fausses ces allégations et explique que le programme éducatif « G Suite for Education » permet aux écoles de contrôler l'accès aux comptes et exige que les écoles obtiennent le consentement des parents lorsque cela est nécessaire.

Nous n'utilisons pas les informations personnelles des utilisateurs dans les écoles primaires et secondaires pour cibler les publicités. Les districts scolaires peuvent décider de la meilleure façon d'utiliser Google dans leurs salles de classe.

Jose Castaneda, porte-parole de Google

Les États-Unis n'ont pas de loi nationale régissant la collecte de données et la protection de la vie privée, mais quelques États disposent de lois fédérales qui protègent des types de données spécifiques, comme la santé des consommateurs, les informations financières et les données personnelles générées par des enfants plus jeunes.

La plainte du Nouveau-Mexique fait état de violations de la loi sur la protection des enfants et de la loi sur les pratiques et la protection de la vie privée des enfants en ligne, qui obligent les sites web et les services en ligne à obtenir une autorisation parentale pour l'utilisation de leurs services avant de recueillir toute information auprès des enfants de moins de 13 ans.

Dans une lettre adressée aux responsables des écoles du Nouveau-Mexique, le procureur général a déclaré qu'il n'y avait pas de préjudice immédiat s'ils continuaient à utiliser les produits et que le procès ne devait pas interrompre les activités en classe.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !