•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Promotion Saguenay est la cible de vandales opposés à GNL Québec

Un tuyau de métal déversant des matières fécales devant la porte principale de Promotion Saguenay.

Le groupe Coulisse des abysses a envoyé une photo de l'acte de vandalisme dans un communiqué revendiquant l'action.

Photo : Courtoisie : Cellule des abysses

Catherine Paradis

Promotion Saguenay est à nouveau la cible de vandales. Au cours de la nuit, ils ont installé un petit gazoduc déversant des excréments sur la porte du siège social, au centre-ville de Chicoutimi.

L’action a été revendiquée par le groupe Cellule des abysses qui avait aussi installé une affiche à Saint-Fulgence pour dénoncer le projet d’Arianne Phosphate.

On a toujours été transparent, je pense que des organismes de même c’est des lâches qui ne devraient pas faire partie de la société. Moi, ça me décourage.

Michel Potvin, président de Promotion Saguenay

Cette fois, le collectif veut notamment dénoncer le fait que Promotion Saguenay a investi dans le mouvement « Je crois en ma région » en faveur du projet d’usine de liquéfaction de gaz naturel de GNL Québec.

Un mini gazoduc de marde pour un financement de projets de marde, écrit le groupe les Coulisses des abysses, dans un communiqué envoyé aux médias dans la nuit de jeudi à vendredi.

Une affiche, placée devant la porte principale souillée, demande aux employés de passer par l'arrière de l'édifice.

Des matières fécales ont été lancées sur la porte principale de Promotion Saguenay.

Photo : Radio-Canada

Le directeur général, Patrick Bérubé, trouve le geste déplorable et défend les choix de Promotion Saguenay.

Promotion Saguenay appuie tout type de promoteur qui vient nous rencontrer. Oui, on travaille avec GNL Québec, mais on travaille également avec des centaines de PME de la région pour développer l’économie régionale, assure M. Bérubé.

Le président de Promotion Saguenay invite plutôt les gens à s’exprimer par les voies officielles, comme le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement.

Il veut maintenant identifier les coupables, mais il n’y a pas de caméras de surveillance devant l’édifice de Promotion Saguenay.

En attendant, Patrick Bérubé songe à renforcer les mesures de sécurité.

Ça fait plusieurs semaines qu’on a des messages anti-GNL Québec sur nos portes et sur fenêtres le matin en arrivant. On a déjà resserré les mesures de sécurité quant à l’accès au bâtiment, mais oui on pourrait envisager d’installer des caméras de surveillance, admet-il.

Il assure que les employés ne sont pas particulièrement inquiets, mais leur sécurité importe au directeur général.

Les opposants se dissocient

Par voie de communiqué, la Coalition Fjord a fait valoir son désaccord avec les actions entreprises à la Cellule des abysses.

La Coalition Fjord comprend la colère de certaines personnes opposées au projet de Gazoduq/GNL, mais le geste porté contre Promotion Saguenay ne fait pas partie des actions préconisées par la Coalition Fjord, a écrit le co-porte-parole, Adrien Guibert-Barthez.

Même son de cloche sur le groupe Facebook nouvellement créé « Contre GNL Québec à Saguenay » où les administrateurs se sont complètement dissociés et ont même dénoncé les actions de vandalisme. Voici le message qui a été publié :

Le message suivant s'adresse à qui de droit de la part des administrateurs de la page Contre GNL Québec à Saguenay (Nouvelle fenêtre).

Nous sommes profondément déçus de voir cet acte de vandalisme durant la nuit du 20 au 21 Février 2020 à Chicoutimi sur le bâtiment de Promotion Saguenay.

Nous tenons à nous détacher de toutes responsabilités envers cet acte haineux. Bien que rien ne prouve que cet acte provienne d’un de nos sympathisants, nous ne cautionnerons jamais quelquonques actes de vandalismes. Nous priorisons une discussion saine et des actions pacifiques. Toutes manifestations en lien avec nos opinions et nos manières d'exprimer nos revendications envers le projet d'Énergie Saguenay sont hors de notre contrôle.

Bien à vous,

Mathieu Lapointe

Créateur de la page Contre GNL Québec à Saguenay (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique