•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La crise ferroviaire au pays touche l'industrie du camionnage au Manitoba

Un camion arrêté devant trois manifestants.

Le transport de conteneurs par camion sur de courtes distances au Manitoba est touché par le blocage ferroviaire au pays.

Photo : Radio-Canada / Ian Froese

Radio-Canada

L’industrie manitobaine du camionnage subit les contrecoups du blocage ferroviaire au pays, une autre tuile après des mois difficiles sur la scène des échanges commerciaux internationaux.

Des experts expliquent que l’interdiction de six mois des exportations porcines vers la Chine en 2019, la grève du Canadien National en novembre, le COVID-19 et la crise ferroviaire ont eu un effet cumulatif sur les entreprises de transport de conteneurs.

La chaîne d’approvisionnement est interreliée. Pratiquement tout ce qui voyage dans un train a passé du temps dans un camion, dit Terry Shaw, le directeur général de l’Association du camionnage du Manitoba.

Un blocage ou un arrêt dans une région a des répercussions au-delà de la région et au-delà du type de transport arrêté.

Bien que le blocage ferroviaire ait des effets sur le transport de conteneurs, M. Shaw est davantage préoccupé par la réduction de la demande chinoise, simplement parce que la situation dure depuis plus longtemps et à cause de la quantité des échanges que [le Canada a] avec la Chine.

Les petites entreprises sont les plus touchées

Les petites entreprises sont durement touchées, précise le directeur général de l’Association du camionnage du Manitoba.

Prairie International Container and Dray Service est l’une des petites entreprises touchées. La winnipégoise de 30 employés ne traite actuellement que la moitié des chargements qu’elle expédie normalement durant la même période.

Elle fait environ 35 expéditions par semaine, plutôt que 70, selon son directeur général, Jeffrey Odway.

L’industrie du camionnage pourrait perdre des emplois si le blocage se poursuit, soutient le professeur en gestion de la chaîne d’approvisionnement Barry Prentice, de l’Université du Manitoba.

Le transport est notre plus grande industrie invisible. C’est partout autour de nous, tout le temps, et c’est extrêmement important, affirme Barry Prentice. Mais personne n’y fait attention jusqu’à ce que, tout à coup, quelque chose arrive.

Le directeur général de Prairie International Container and Dray Service soutient que la situation aura aussi des répercussions sur les consommateurs.

« Ils vont se rendre dans les magasins et se demander pourquoi le prix de la laitue, ou de n’importe quel produit qui est acheminé par train ou camion, est plus élevé cette semaine. »

Avec les informations de Bartley Kives

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Transports